ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Les outils de base pour réussir sa transformation numérique - Par : Hany Moustapha,

Les outils de base pour réussir sa transformation numérique


Hany Moustapha
Hany Moustapha est professeur à l’ÉTS et directeur d’AÉROÉTS. En 2011, il a été nommé Fellow sénior de la recherche par Pratt & Whitney Canada. Il est auteur et co-auteur de plus de 100 publications et de 2 livres sur les turbines à gaz.

Transformation numérique des entreprises

Achetée sur Istockphoto.com. Droits d’auteur.

Le concept de transformation numérique, né en Allemagne au début des années 2000, s’est peu à peu imposé comme une nécessité pour conserver la compétitivité de nos entreprises sur la scène internationale et maintenir un écosystème industriel fort au Canada. De fait, les efforts liés à la transformation numérique se sont décuplés depuis la pandémie, accélérant encore plus le processus. Tour à tour appelée entreprise numérique, usine intelligente et industrie 4.0 et 5.0, la transformation numérique évolue actuellement pour faire une place à l’économie circulaire : la société SDG (Smart-Digital-Green Society). En effet, la transformation numérique ne concerne pas uniquement l’industrie ou les usines manufacturières, mais bien toute la société.

La réussite de cette transition obligée commence par la maîtrise de quatre outils : les compétences, les logiciels, le financement et la gestion de projet.

Les compétences et la formation

La transformation numérique repose sur l’intégration de plusieurs technologies de pointe : Internet des objets, systèmes cyberphysiques, infonuagique, fabrication additive, réalité virtuelle et augmentée, analyse des données massives, science des données… L’embauche de personnel compétent et la formation continue des employés actuels sont des incontournables pour acquérir ces compétences. Cette formation peut prendre différentes formes : stage en entreprise, programme universitaire, école d’été, visite industrielle.

Outils logiciels adéquats

Pendant longtemps, ce sont les logiciels qui ont limité la croissance et l’implantation de la transformation numérique; ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les logiciels nécessaires sont tous offerts sur le marché.

Logiciels nécessaires à la transformation numérique

Financement

Le Québec regorge de consortiums et de leviers pour obtenir le financement nécessaire à l’implantation de nouvelles technologies : ENCQOR, IVADO, Mitacs, NGen…  Le financement ne devrait pas être une barrière au changement, tant pour les grosses entreprises que les petites.

Gestion de projet collaborative

Les projets menant à la transformation numérique sont, à la base, fortement pluridisciplinaires. Leurs nombreuses ramifications exigent donc une vision plus large des tâches à accomplir et un plan de transition clair, basé sur un diagnostic précis et personnalisé de l’entreprise à accompagner.

L’ÉTS s’est dotée d’un laboratoire de type jumeau numérique (ColLabInnov), dont la fonction est de simuler l’usine du futur.

Le Réseau innovation 5.0

Réseau Innovation 5.0Le Réseau innovation 5.0, premier regroupement du genre issu du milieu universitaire au Canada, a vu le jour il y a 3 ans. Il englobe plus de 200 professeurs provenant de huit universités québécoises. Leurs recherches touchent à tous les secteurs de la transformation numérique et entraînent de nombreuses collaborations avec des entreprises et organismes de tout genre.

 

 

 

Le Réseau a reçu un financement de 12 millions de dollars de la fondation canadienne pour l’innovation afin de faire l’acquisition d’un banc d’essai multidisciplinaire, numérique et distribué. Les thèmes de recherche explorés sur cette plate-forme sont les suivants :

  • La conception de procédés manufacturiers et les produits intelligents.
  • La planification opérationnelle de chaînes de valeur intelligentes
  • La conception de plate-forme d’échange et de traitement de données.

Les partenaires du réseau, petits ou grands, pourront tous tirer profit de cette plate-forme.

Hany Moustapha

Profil de l'auteur(e)

Hany Moustapha est professeur à l’ÉTS et directeur d’AÉROÉTS. En 2011, il a été nommé Fellow sénior de la recherche par Pratt & Whitney Canada. Il est auteur et co-auteur de plus de 100 publications et de 2 livres sur les turbines à gaz.

Programme : Génie mécanique  Génie aérospatial 

Chaire de recherche : Chaire de recherche industrielle CRSNG P&WC sur l’intégration et l’optimisation du système de propulsion  Chaire de recherche Siemens sur l’intégration des technologies de l’industrie 4.0 

Laboratoires de recherche : CIRODD- Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable  CÉRIÉC-Centre d’études et de recherche intersectorielles en économie circulaire 

Profil de l'auteur(e)


Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS