ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Naova : la robotique moderne à l’ÉTS - Par : Jonathan Fortin,

Naova : la robotique moderne à l’ÉTS


Jonathan Fortin
Jonathan Fortin Profil de l'auteur(e)
Jonathan Fortin est étudiant à la maîtrise en génie électrique à l’ÉTS. Il consacre son mémoire à son projet scientifique Naova. Il est le fondateur du club scientifique Naova et le directeur technique de la Robocup2018 de Montréal.
Programme : Génie électrique 

L’image est de Horia Pernea, source. Licence CC 2.0.

RÉSUMÉ:

L'image de l'auteur avec le robot Naova est de l'auteur. La licence CC de Substance s'applique à elle.

Jonathan Fortin a effectué des études en gestion de commerces au Cégep Lionel-Groulx avant de poursuivre au baccalauréat à l’ÉTS en génie des opérations et de la logistique. Son projet de maîtrise (et sa passion) porte sur le travail effectué au club étudiant Naova dont l’objectif est de remporter la Robocup2018.

Naova est un club étudiant qui a vu le jour dans les locaux de l’ÉTS en mars 2017. L’objectif de ce nouveau projet est de faire jouer ensemble six robots Nao à la Robocup, une compétition annuelle de soccer opposant des équipes de robots, dont l’édition 2018 aura lieu à Montréal. Soutenu par l’ÉTS, ce club regroupe des étudiants provenant de différents départements de génie puisque le projet fait appel à plusieurs expertises. Naova offre l’occasion au Canada de se démarquer sur la scène internationale.

Pour comprendre la complexité des tâches que doivent accomplir les membres de Naova, commençons par les fonctions de base. Le robot Nao doit être en mesure de repérer sa position sur le terrain, de localiser le but adverse et de trouver le ballon. Sans aller plus loin, ces fonctions de base impliquent plusieurs domaines : la navigation, la reconnaissance, la communication… Le robot, dont l’intégrité physique ne peut être modifiée, doit analyser toute cette information pour prendre une décision quant à la meilleure stratégie à adopter pour la conduite de la partie.

Des robots Nao sont programmé en langage C++ pour une optimisation en temps réél

 

Les choses se corsent davantage lorsque l’on considère l’environnement dynamique dans lequel le robot doit évoluer. En effet, le soccer est un sport d’équipe dont l’objectif est de mettre le ballon dans le but de l’adversaire. Le robot doit donc apprendre à jouer en équipe et à tenir compte de la position de ses coéquipiers pour contrer ses adversaires et leur gardien de but. De son côté, l’équipe adverse aura sa propre stratégie dont le robot devra forcément tenir compte.

De façon imagée, on peut dire que l’équipe de Naova s’efforce d’entrer le cerveau d’un joueur de soccer professionnel sur une clé USB. Toutes ces contraintes poussent les membres de Naova à innover davantage en optimisant la programmation, le réseau de neurones et la stratégie de leurs robots Nao. En effectuant l’analyse d’une partie de soccer complète, des étudiants au baccalauréat sont en mesure de comprendre des enjeux et de déceler des applications concrètes découlant de ces recherches. Ce projet leur donne l’occasion de parfaire leurs habiletés en résolution de problèmes complexes dans un contexte de travail d’équipe tout en leur donnant une visibilité à l’international.

Les étudiants de l'ÉTS participent à une implantation ROS

 

Tout ce travail ne se fait pas par magie. Naova a comme valeurs le partage et l’avancement de la collectivité. Pour cette raison, tous ses travaux sont à code source ouvert. Les membres de Naova utilisent des outils gratuits ou faits maison pour aider la communauté à avancer dans des projets similaires. Le langage C++ est  privilégié dans ce projet, car le temps réel est de mise pour une optimisation de la communication et des réactions du robot. L’implantation sur ROS (Robot operating system) est un défi majeur, car il y a encore beaucoup de travail et d’innovation à faire dans ce domaine.

Naova est un club résolument tourné vers l’avenir.

Jonathan Fortin

Profil de l'auteur(e)

Jonathan Fortin est étudiant à la maîtrise en génie électrique à l’ÉTS. Il consacre son mémoire à son projet scientifique Naova. Il est le fondateur du club scientifique Naova et le directeur technique de la Robocup2018 de Montréal.

Programme : Génie électrique 

Profil de l'auteur(e)

commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *