ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Innovation citoyenne pour revitaliser le parc des Jazzmen - Par : Ahmed Chérifi,

Innovation citoyenne pour revitaliser le parc des Jazzmen


Ahmed Chérifi
Ahmed Cherifi est titulaire d’un doctorat en génie de la production automatisée de l’ÉTS. Il est spécialisé en développement durable et en écoconception dans un cadre de gestion de l’innovation.

L’ensemble des images ont été fournies par l’auteur

Améliorer la qualité de vie des habitants du quartier, tel est le projet de l’École de l’innovation citoyenne (EIC).

EICL’EIC est une entité qui représente le volet social du Quartier de l’innovation. L’EIC est une plateforme d’action qui permet aux acteurs institutionnels, communautaires et municipaux du quartier d’élaborer, en partenariat, des projets visant l’amélioration de la qualité de vie. C’est dans ce cadre que s’est instituée la collaboration entre quelques institutions (ETS, McGill, Cégep André-Laurendeau et Collège Dawson) et la Coalition de la Petite-Bourgogne (table de concertation du quartier) afin de paver le chemin vers la réalisation de certains projets d’aménagement du sentier de la Bourgogne.

parc des jazzmen

Dans l’effort de traduire ces besoins en défis techniques, quatre mois de travail collaboratif entre la Coalition de la Petite- Bourgogne et les étudiants de l’EIC ont été entamés. Le groupe d’étudiants a été désigné sous l’appellation Groupe des huit, parmi eux figurent des étudiants du club Décliq.

En effet, avec une approche multidisciplinaire et inclusive, le Groupe des huit a dû travailler à partir des idées récoltées lors des quatre consultations citoyennes sur l’avenir du parc des Jazzmen. Un cahier de charge a été l’aboutissement d’un tel projet avec une approche innovante d’aménagement, une construction collective mettant en relation le savoir de proximité des citoyens et le savoir technique des étudiants dans une vision commune d’amélioration des espaces publics.

L’objectif de ce cahier a été de documenter l’articulation de ces différents savoirs et de les synthétiser afin de permettre la résolution des enjeux d’aménagement par d’autres équipes collaboratives de l’EIC qui pourront, elles, réaliser une conception d’aménagement concrète.

Contexte historique

Ancienne zone agricole, ce territoire a connu un essor démographique et économique suite à la construction du canal de Lachine (1821-1825) et du chemin de fer (1847), qui ont favorisé l’établissement de nombreuses industries. La population était alors constituée majoritairement d’ouvriers et d’artisans d’origine canadienne-française et d’immigrants provenant des Antilles ou des États-Unis. La forte présence antillaise et américaine est d’ailleurs à l’origine de l’établissement et de la diffusion du jazz à Montréal, un rythme qui a caractérisé le quartier jusqu’à la moitié du XXe siècle. Oscar Peterson et Oliver Jones en sont d’ailleurs deux prodiges.

historiqueSuite à la fermeture du Canal Lachine en 1970 et au départ de nombreuses entreprises qui s’en est suivi, la Petite-Bourgogne, comme tout le Sud-Ouest, a connu un déclin économique dont les traces sont encore perceptibles aujourd’hui.

Enjeux et problématiques touchant le parc Jazzmen

Les enjeux du quartier sont principalement d’ordre social, humain et environnemental. Du point de vue social, le projet cherche à favoriser la mixité par le rapprochement des communautés présentes, dans un but commun d’amélioration de leur qualité de vie.

groupePour ce faire, ce projet favorise la participation des citoyens à toutes les étapes de son élaboration. La méthodologie participative proposée a permis de renforcer la responsabilité des participants dans la prise de décisions et dans la mise en œuvre d’actions.

parc2Ainsi, en permettant l’appropriation du projet par les citoyens, cette méthodologie se veut gage de durabilité et de continuité.

La propreté, la sécurité et la fréquentation sont actuellement les problèmes majeurs du parc. En favorisant l’occupation des espaces publics du quartier par les résidents, le projet permettra de bonifier le sentiment de sécurité général des citoyens.

Considérations pour les solutions d’aménagement

  1. Thématique culturelle

Le réaménagement du parc des Jazzmen a pour but la création d’un espace fédérateur. Le jazz a historiquement uni les résidents plus au nord du parc à ceux au sud. Il est donc le thème le plus propice à utiliser pour imprégner l’endroit d’une charge historique et symbolique qui véhicule l’identité du quartier dans le but de stimuler l’appropriation du parc par les résidents et leur instiller un fort sentiment d’appartenance.

  1. Socialisation et expression culturelle

Le parc des Jazzmen doit être considéré comme une « place publique », c’est-à-dire un endroit de rencontre et de socialisation. Cet objectif est à réaliser par la création de trois espaces : l’espace de socialisation, l’espace d’expression culturelle et l’espace de jeux. Les éléments d’aménagement utilisés dans ces trois espaces doivent être conçus de façon à permettre une programmation culturelle ponctuelle et formelle et une utilisation continue et informelle (ex : utilisation de l’espace d’expression culturelle par des jeunes pour danser le hip hop et par les aînés pour faire des danses en ligne).

plan

  1. Intégration avec le sentier de la Bourgogne

La place des Jazzmen doit être considérée comme une composante du sentier de la Bourgogne. Ceux qui marchent sur le sentier doivent voir la place comme un endroit invitant. La séparation entre le sentier et la place doit donc être perméable.        

  1. Intégration entre les éléments d’aménagement de la place

Les éléments d’aménagement tels qu’une scène, un module de jeux ou des bancs doivent avoir une synergie entre eux pour stimuler la socialisation et les rencontres des résidents.

  1. Inspiration pour la création et l’innovation des utilisateurs

Les éléments d’aménagement doivent permettre l’appropriation et la personnalisation des espaces par les utilisateurs. Ils doivent préférablement être multifonctionnels, pour permettre de multiples utilisations.

Ainsi, les défis techniques ont été identifiés et de nombreuses idées ont émergé. Le projet est actuellement en attente du financement et d’une prise de décision quant à la faisabilité des différentes propositions.

plan2

Nous leur souhaitons une belle réussite!

Nous vous invitons à découvrir les autres projets d’innovation dans lesquels DécliQ s’est investi :

  • Un serre solaire pour l’Ancre des Jeunes
  • De l’aide pour une entrepreneur en démarrage (à venir)
  • La créativité chez les bouts de choux
  • La mise en valeurs des escaliers à l’ÉTS (à venir)
  • De nouveaux espaces à vélos conçus à l’ÉTS pour l’ÉTS (à venir)

Ahmed Chérifi

Profil de l'auteur(e)

Ahmed Cherifi est titulaire d’un doctorat en génie de la production automatisée de l’ÉTS. Il est spécialisé en développement durable et en écoconception dans un cadre de gestion de l’innovation.

Programme : Génie de la production automatisée  Gestion de l'innovation 

Laboratoires de recherche : NUMÉRIX – Laboratoire de recherche sur l’ingénierie des organisations dans un contexte d’entreprise numérique 

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *