ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Augmenter l’agilité dans le développement de logiciels - Par : Substance,

Augmenter l’agilité dans le développement de logiciels


Programmation rapide de logiciels

L’image d’en-tête a été achetée sur Istock.com et est protégée par des droits d’auteur.

Francis Bordeleau, professeur au Département de génie logiciel et des TI de l’ÉTS

Francis Bordeleau, professeur au Département de génie logiciel et des TI de l’ÉTS

Le professeur Bordeleau, accueilli au Département de génie logiciel et des technologies de l’information (TI), est un expert en ingénierie des systèmes logiciels basés sur les modèles. Pendant quatre ans, il a été responsable du développement des outils de modélisation au sein du groupe central de TI chez Ericsson. Il a également dirigé la création d’un consortium autour d’un outil de modélisation, Eclipse Papyrus.

Mû par le désir d’entreprendre, Francis Bordeleau a également fondé deux entreprises à Gatineau, soit Zeligsoft, en 2002, et Cmind, en 2017. La première développe des outils de modélisation et d’automatisation des systèmes basés sur les composants. La seconde conçoit des produits à code source ouvert (open source), basés sur les solutions d’Eclipse Papyrus.

Francis Bordeleau est un expert en amélioration des méthodes, des outils, et des processus de développement à partir desquels les logiciels sont créés. « Avant, les systèmes étaient fermés et peu compatibles, explique-t-il. Aujourd’hui, ils n’évoluent plus seuls, mais dans un système de systèmes. La question qui se pose alors est : Comment construire ces systèmes pour en assurer l’amélioration continue, comment faire pour qu’ils puissent s’adapter à différents environnements, pour qu’ils puissent être déployés dans le nuage, etc. » Concrètement, sa tâche est de créer des outils et des méthodes pour accroître la qualité des systèmes et la productivité des équipes de développement tout en réduisant leurs coûts.

.

Partage de connaissances

Au gré de ses expériences, Francis Bordeleau a acquis une grande expertise dans le domaine des logiciels à code source ouvert. Convaincu de la nécessité de l’agilité en technologie, il a beaucoup travaillé dans ce domaine qui permet aux entreprises de développer à moindre coût des solutions sur mesure et qui profitent des améliorations effectuées par la communauté d’utilisateurs.

Code ouvert

Enseignant à l’Université Carleton pendant une dizaine d’années, il a à cœur aujourd’hui de transmettre son expérience à la jeune génération. S’il a choisi l’ÉTS pour enseigner, c’est parce que les apprentissages sont ancrés dans le réel, étant donné que la recherche appliquée et la collaboration avec les entreprises sont au cœur de la mission de l’établissement. « Travailler avec des entreprises est très important pour moi. Faire du génie logiciel de façon théorique, sans validation industrielle, ne donne rien. Je souhaite faire du génie logiciel pour l’industrie », souligne Francis Bordeleau.

Le professeur est chargé de mettre en place une chaire de recherche en lien avec le monde entrepreneurial pour aider les entreprises à développer et à améliorer leurs méthodes et leurs outils. C’est toute une façon de travailler qui est à mettre en place. Au cœur : l’agilité. Les équipes doivent apprendre à mener des projets itératifs, en équipe, et à s’adapter de façon continue aux changements technologiques.

Francis Bordeleau saura faire profiter les étudiants et l’ÉTS de ses compétences techniques, de son expérience entrepreneuriale et de sa capacité à mobiliser des communautés autour de projets comme il l’a fait avec le consortium industriel Eclipse Papyrus.


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *