ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Une approche structurée pour améliorer les processus DevOps - Par : Francis Bordeleau,

Une approche structurée pour améliorer les processus DevOps


Le 15 février dernier, l’ÉTS accueillait la Chaire de recherche industrielle Kaloom-Telus en DevOps.

Francis Bordeleau
Francis Bordeleau Profil de l'auteur(e)
Francis Bordeleau est professeur au Département de génie logiciel et technologies de l’information de l’ÉTS.

DevOps

Achetée sur Istockphoto.com. Droits d’auteur.

Aujourd’hui, la transformation numérique de la société exerce une influence sur tous les éléments des systèmes utilisés et développés par l’industrie, notamment les télécommunications, les soins de santé, l’industrie 4.0, la mobilité intelligente et le commerce électronique. La complexité de cette nouvelle génération de systèmes, construits autour de la 5G, de l’IoT et du nuage, pose un ensemble de nouveaux défis importants, tant du point de vue technique que commercial. Pour réussir dans ce contexte, les organisations doivent posséder l’agilité technique et commerciale nécessaire afin de répondre aux milieux en constante évolution et de fournir des solutions plus rapides et mieux adaptées aux besoins et aux environnements des utilisateurs. À titre d’exemple, l’un des principaux défis définis par l’initiative européenne 5G PPP consiste à ramener le cycle moyen de création de services de 90 heures à 90 minutes.

Dans la dernière décennie, le DevOpsDevOps est une approche d'ingénierie logicielle qui intègre le développement logiciel (Dev) et les l'administration des infrastructures informatiques (Ops), notamment l'administration système. s’est démarqué comme stratégie principale pour augmenter la productivité et la qualité des systèmes dans l’industrie du logiciel. Il s’agit d’une démarche de génie logiciel qui vise l’amélioration continue, tant des produits que des processus, par une approche systématisée. Elle préconise l’automatisation et le suivi à tous les stades du développement et de l’exploitation des logiciels, et vise des cycles de développement plus courts, une fréquence de déploiement accrue et des versions plus fiables. Son adoption par les leaders du secteur (notamment Amazon, Facebook, Google et Netflix) a suscité une croissance spectaculaire. Cependant, malgré ses avantages évidents, le DevOps pose des défis majeurs et de nombreuses entreprises peinent à l’implanter et à le faire évoluer. Pour concrétiser la vision DevOps, le processus doit être systématiquement et constamment mesuré et analysé, et toute modification doit être suivie et évaluée pour assurer l’atteinte des objectifs d’amélioration. Sans approche systématisée, l’amélioration continue n’est qu’un parcours ad hoc et, ainsi, DevOps et agilité deviennent trop souvent synonymes d’improvisation.

DevOps appliqué aux systèmes définis par logiciel

Le problème auquel s’attaque la Chaire de recherche industrielle (CRI) Kaloom-Telus en DevOps est le manque de soutien systématique de l’ingénierie pour mettre en pratique le DevOps de manière évolutive et durable. La chaire vise donc à développer des technologies pour soutenir l’implantation et l’amélioration continue des processus DevOps.

Plus précisément, les travaux de la CRI en DevOps se concentreront sur le contexte des systèmes définis par logiciel (SDS), en particulier les réseaux définis par logiciel (SDN), les réseaux étendus définis par logiciel (SD-WAN) et les centres de données définis par logiciel (SDDC). Jusqu’à présent, les principaux utilisateurs de DevOps ont été les organisations développant des logiciels dans le domaine des applications et systèmes Web. Très peu de recherches ont été menées et publiées sur l’utilisation et l’adoption de DevOps dans des domaines comme les systèmes embarqués, l’IoT et les SDS. 

Nous proposons donc une approche holistique englobant le processus DevOps (et l’équipe de développeurs), les outils qui soutiennent le processus et le produit développé. Notre programme de recherche aborde à la fois les aspects liés au processus et à la technologie. Les aspects liés au processus portent sur la façon dont les ingénieurs collaborent pour développer et exploiter le produit de la manière la plus efficace, et sur la façon dont les outils et l’automatisation servent à soutenir les différentes tâches. Les aspects technologiques portent sur l’identification des technologies de base servant à développer les produits SDS et sur l’évaluation de leur effet sur le processus DevOps, ou l’effet de ces technologies sur l’agilité technique qu’elles procurent pour développer et fournir des produits et services plus rapidement (réduction des délais entre la conception et le déploiement) et plus facilement adaptés aux environnements de déploiement en constante évolution.

DevOps

Compétitivité accrue pour l’industrie

La CRI en DevOps fournira des processus, des méthodes et des outils pour saisir, surveiller et analyser différents aspects des processus DevOps afin de déceler les problèmes, d’évaluer les impacts des modifications en fonction d’objectifs d’amélioration précis, d’intégrer de nouvelles technologies et de nouveaux outils, et de générer automatiquement différents artefacts pour rendre le processus plus efficace. Cette approche permettra aux organisations développant des SDS de réduire le temps de création et d’augmenter la qualité des nouveaux services, de réduire le temps de correction des défauts en production et de réduire le coût (effort requis) des mises à jour logicielles. En fin de compte, elle permettra aux organisations d’accroître leur agilité technique et commerciale. 

La recherche proposée fera croître l’excellence dans les fondements et l’utilisation industrielle de DevOps pour le développement de systèmes nouvelle génération fondés sur les SDS. Nous contribuerons principalement au domaine du génie, puisque le programme de recherche porte principalement sur le développement de processus, de méthodes et d’outils pour améliorer le génie industriel. De plus, la CRI en DevOps favorisera la formation de personnel hautement qualifié en DevOps, un domaine en grande demande dans l’industrie canadienne du logiciel. Le programme de recherche fournira les connaissances et les compétences nécessaires à des étudiants qui deviendront des diplômés recherchés, capables d’apporter leur contribution précieuse à l’industrie canadienne. 

En outre, un objectif majeur de ce programme de recherche est d’assurer le transfert technologique. Pour y parvenir, l’équipe de recherche travaillera en étroite collaboration avec des partenaires industriels à toutes les étapes du projet. Aussi, tous les étudiants participant au programme de recherche auront l’occasion de réaliser leur projet de recherche en collaboration avec un partenaire industriel.

Francis Bordeleau

Profil de l'auteur(e)

Francis Bordeleau est professeur au Département de génie logiciel et technologies de l’information de l’ÉTS.

Programme : Génie logiciel  Génie des technologies de l'information 

Profil de l'auteur(e)


Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS
commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *