ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
sPhone : un logiciel de soutien phonétique pour faciliter l’apprentissage du français - Par : Patrick Tremblay,

sPhone : un logiciel de soutien phonétique pour faciliter l’apprentissage du français


Patrick Tremblay
Patrick Tremblay Profil de l'auteur(e)
Patrick Tremblay travaille chez CAE en planification de projets afin de livrer des produits d’entraînement pour les pilotes d’avions commerciaux. Il a réalisé une maîtrise en génie à ÉTS en 2015.
Programme : Génie logiciel 

soutien phonétique

Note de l’éditeur

Comment réduire l’analphabétisme au Québec? Patrick Tremblay, un ingénieur en génie logiciel, a choisi de faciliter l’apprentissage du français en utilisant une modalité d’adaptation de texte, le soutien phonétique, développée par le Groupe DÉFI Accessibilité (GDA) de l’Université de Montréal. Il a conçu un logiciel appelé sPhone qui s’intègre au logiciel Microsoft© Word© en tant que module d’extension. Il est finaliste dans la catégorie « Innovation » du concours Inventer le monde de demain du Réseau des ingénieurs du Québec.

____________________________________

Introduction

La littératie est essentielle à l’engagement citoyen et à la participation sociale. Or, une proportion significative de citoyens canadiens francophones est analphabète ou éprouve de grandes difficultés à comprendre le français écrit. Une étude du Conseil supérieur de l’éducation sur la littératie indique que « de 2,5 à 2,7 millions, selon le domaine mesuré, [des adultes québécois] ont des compétences insuffisantes pour pouvoir fonctionner sans difficulté dans la société québécoise, ce qui représente près de la moitié de la population québécoise de 16 à 65 ans » (Bernèche, 2006, p. 52).

Que ce soit en raison d’une langue maternelle qui diffère de celle du milieu de vie, d’un trouble d’apprentissage ou d’une incapacité intellectuelle, ces groupes de personnes rencontrent des obstacles majeurs d’accessibilité à la lecture et à l’information. En effet, lire le français nécessite les habiletés à interpréter un nombre significatif de correspondances instables entre des graphèmes et des phonèmes.

En raison des caractéristiques de l’orthographe française, dans laquelle la prononciation d’un mot repose sur la capacité à effectuer l’association des graphèmes aux phonèmes, un grand nombre de personnes sont alors placées en situation de handicap dans leur milieu scolaire ou professionnel.

training wheels1

Ainsi, héritée d’une méthode développée par l’enseignante Dominique Rolland, le Groupe DÉFI Accessibilité (GDA), dirigé par Jacques Langevin, a proposé une modalité d’adaptation de texte : le soutien phonétique. À l’instar des roues d’appoint installées sur le vélo de l’enfant qui fait ses premières balades, le soutien phonétique est un mécanisme permettant de diminuer la complexité de la lecture du français. Il s’agit de superposer des archigraphèmes (la plus simple expression écrite d’un son) au-dessus des graphèmes susceptibles de poser de plus grands défis d’interprétation pour le lecteur, le plaçant ainsi potentiellement en situation de handicap. Par exemple, l’archigraphème « » serait inscrit au-dessus des graphèmes « eau » et « » au dessus du graphème « » dans l’exemple ci-dessous. De plus, les lettres muettes sont estompées en gris.

soutien phonetique

Diminuant la complexité de l’interprétation des graphèmes complexes du français écrit pour ces personnes, cette modalité d’adaptation de textes facilite la tâche et permet alors à certains groupes de personnes d’acquérir les habiletés alphabètes en vue de devenir autonomes.

Problématique

Le traitement manuel d’ajout du soutien phonétique aux documents de format Microsoft Word© demande un temps considérable. Dans un contexte où le Groupe Défi Accessibilité souhaite produire des manuels scolaires adaptés à l’aide du soutien phonétique, cet effort est trop coûteux pour assurer la viabilité de ce projet : adapter un manuel scolaire demande en moyenne 416 heures de travail.

Le logiciel sPhone

C’est pour répondre à cette problématique que le logiciel de soutien phonétique sPhone a été conçu en 2015 dans le cadre d’une maîtrise en génie  réalisée à l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal en partenariat avec des chercheurs du Groupe Défi Accessibilité (GDA) du Département de psychopédagogie et d’andragogie de l’Université de Montréal.

En utilisant un corpus d’entraînement de dix textes du manuel scolaire Signet 3e année, adaptés au soutien phonétique par le GDA dans le cadre de la Wordthèse de Judith Beaulieu, les règles d’interprétation d’un moteur phonétique et de différentes composantes d’un système ont été raffinées et adaptées. C’est ensuite un second corpus de sept textes, aussi tirés du manuel scolaire Signet 3e année et fournis par Judith Beaulieu qui ont été utilisés pour valider le taux et les catégories d’erreurs du modèle d’interprétation phonétique du logiciel. Les disciplines du génie du logiciel et les outils de conception d’architecture de systèmes ont permis de bâtir un prototype intégré dans un nouveau module d’extension du logiciel Microsoft© Word©. Les résultats indiquent que le soutien phonétique peut être automatiquement ajouté avec un taux de 2,56% d’erreur, tout en optimisant le temps de l’opération.

 

Suite des travaux de développement

Le logiciel sPhone sera sous peu déployé dans les laboratoires du Groupe Défi Accessibilité (GDA) où il sera mis à l’essai et optimisé. Ensuite, on en fera la diffusion dans les commissions scolaires participantes et la mise à l’essai dans le cadre d’exercices en classe.

Information additionnelle

Pour de plus amples informations sur ce sujet, nous vous invitons à consulter le mémoire de recherche suivant :

Tremblay, Patrick : Conception et réalisation d’un logiciel de soutien phonétique automatisé et dégressif pour les personnes dyslexiques, allophones ou présentant des incapacités intellectuelles. École de technologie supérieure; 2015-04-30.

logoCe mémoire de recherche est disponible à l’Espace ÉTS de la bibliothèque de l’ÉTS.

Aide à la recherche

Vous aimeriez contribuer à la recherche en éducation pour les personnes ayant des troubles d’apprentissage?

Vous pouvez le faire en consultant ce lien.

 

Patrick Tremblay

Profil de l'auteur(e)

Patrick Tremblay travaille chez CAE en planification de projets afin de livrer des produits d’entraînement pour les pilotes d’avions commerciaux. Il a réalisé une maîtrise en génie à ÉTS en 2015.

Programme : Génie logiciel 

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *