ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Un prix d’architecture pour un édifice LEED de la Ivey Business School - Par : Substance,

Un prix d’architecture pour un édifice LEED de la Ivey Business School


Ivey

L’édifice Richard Ivey de la Ivey Business School (London, Ontario) a récemment reçu le prix international d’architecture (International Architecture Award) du musée Chicago Athenaeum et du European Centre for Architecture Art Design and Urban Studies. Ce prix est l’un des plus prestigieux qui souligne l’architecture nouvelle et d’avant-garde.

L’édifice Richard Ivey n’est pas seulement beau : il a reçu la certification LEED Or (Leadership in Energy and Environmental Design). La certification LEED s’inscrit dans la perspective de développement durable en influençant la manière dont les édifices sont planifiés, construits, entretenus et exploités.

Voici quelques-unes des caractéristiques de l’édifice Richard Ivey :

La portion vitrée (grandes fenêtres, puits de lumière) est pensée de façon à favoriser l’éclairage naturel et réduire ainsi les coûts d’énergie. Au total, la surface vitrée de l’édifice représente 4 892 m2 (52 657 pi2). L’espace entre les vitres est rempli d’argon à faible émission et le cadre des fenêtres offre une performance supérieure d’isolation. De plus, des capteurs de mouvements permettent d’éteindre automatiquement la lumière lorsqu’une pièce n’est pas occupée. Ces caractéristiques, couplées à une récupération de chaleur du système de ventilation, permettent d’améliorer la performance énergétique de 51 %. L’éclairage extérieur est conçu pour respecter l’environnement nocturne en minimisant la réverbération et l’éblouissement.

Ivey

La réduction de la consommation de l’eau potable est aussi visée. Les toits pentus récoltent l’eau de pluie qui est ensuite utilisée pour alimenter les chasses d’eau des toilettes, entraînant une économie de la consommation d’eau potable de 58 %. L’eau de pluie est aussi utilisée pour alimenter les étangs extérieurs. L’eau s’évaporant des étangs permet de refroidir l’air extérieur qui alimente le système de ventilation, ce qui réduit davantage les coûts de climatisation. La végétation environnante résiste à la sécheresse et n’a pas besoin d’être irriguée.

Ivey

Lors de la construction, 81 % des résidus des matériaux ont été revalorisés, notamment par le recyclage. Tous les adhésifs, scellants, peintures, revêtements, tapis, bois composites et adhésifs pour stratifiés utilisés sont à faible émission de composés organiques volatils (COV). Les solives en bois proviennent de forêts certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC) afin d’en minimiser l’effet sur les habitats naturels. Aucun appareil de l’édifice n’utilise d’hydrochlorofluorocarbures (HCFC) en tant que fluide frigorigène et ce, afin de protéger la couche d’ozone.

Finalement, l’édifice est situé près des trajets d’autobus pour favoriser l’utilisation du transport en commun et offre plusieurs supports à vélo. Des emplacements du stationnement sont réservés au covoiturage.

Pour plus d’information sur l’édifice Richard Ivey, consulter le dépliant suivant.

[accordion title= »Références des images » close= »1″]Les images ont toutes été utilisées avec l’autorisation de la Ivey Business School. Elles sont protégées par des droits d’auteur.[/accordion]