ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Préparer l’industrie de demain - Par : Charles Despins, Hany Moustapha,

Préparer l’industrie de demain


Charles Despins
Charles Despins Profil de l'auteur(e)
Charles Despins est directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats de l’ÉTS. Il est aussi professeur au Département de génie électrique.
Programme : Génie électrique 

Hany Moustapha
Hany Moustapha est professeur à l’ÉTS et directeur d’AÉROÉTS. En 2011, il a été nommé Fellow sénior de la recherche par Pratt & Whitney Canada. Il est auteur et co-auteur de plus de 100 publications et de 2 livres sur les turbines à gaz.

L’ÉTS joint la Supergrappe de la fabrication de pointe

L’image d’en-tête a été achetée sur Istock.com et est protégée par des droits d’auteur.

Les supergrappes du Canada

Au printemps dernier, le gouvernement du Canada annonçait la création de cinq supergrappes, dont l’objectif est de transformer les écosystèmes d’innovation régionaux afin de stimuler la création d’emplois et la croissance du PIB.

Les 5 supergrappes du Canada

Les cinq supergrappes du Canada

Ces supergrappes d’innovation sont des partenariats publics-privé regroupant des entreprises de différentes tailles, des universités et des centres de recherche, qui unissent leur force pour mener des recherches sur certains domaines d’activité.  L’investissement du gouvernement du Canada pourrait atteindre 950 millions de dollars et fait l’objet d’une contrepartie équivalente du secteur privé.

L’ÉTS s’est jointe à la Supergrappe de la fabrication de pointe (Next Generation Manufacturing Canada) comme unique partenaire québécois de ce regroupement ontarien, dont l’accent est surtout mis sur l’industrie automobile. C’est la forte concentration de professeurs de l’ÉTS œuvrant dans le domaine de l’industrie 4.0 qui en fait un partenaire de choix pour cette supergrappe ainsi que ses liens avec de nombreux partenaires industriels et types d’industrie, dont l’aérospatiale.

L’industrie 4.0 : un passage obligé

L’industrie 4.0 vise la migration obligatoire que doit entreprendre toute entreprise, quelle que soit sa taille, vers des processus entièrement numériques pour toutes ses opérations : chaîne d’approvisionnement, fabrication, gestion… C’est une transition majeure, nécessitant plusieurs expertises complémentaires, comme montré à la figure suivante.

Domaine d’expertise de l’industrie 4.0

Neuf domaines d’expertise de l’industrie 4.0

Pour l’ÉTS, cette supergrappe est l’occasion de transférer son savoir-faire en industrie 4.0 du domaine aéronautique vers celui de l’industrie automobile et d’augmenter son réseau d’entreprises partenaires ontariennes en les accompagnant dans cette migration. À plus long terme, l’objectif est de déceler les défis communs liés au passage à l’industrie 4.0 des différents types d’industrie tout en relevant les défis particuliers à chacun.

Des formations aux retombées concrètes dans un cadre pluridisciplinaire

La formation offerte à l’ÉTS bénéficiera aussi de sa participation à la Supergrappe de la fabrication de pointe, et ce, aux trois cycles. En effet, la Supergrappe permettra d’alimenter les stages du baccalauréat ainsi que l’offre de formation continue. Pour les cycles supérieurs, elle sera un vecteur de création de projets de recherche ciblée et fondamentale, mais s’inscrivant dans un contexte plus global d’entreprises réelles. Les étudiants à la maîtrise et au doctorat auront l’occasion de développer leur réseau de contacts tant avec les créateurs de technologies qu’avec ses utilisateurs, d’avoir un dialogue constant avec les différents intervenants du projet dans un cadre multidisciplinaire. En plus d’acquérir une formation de pointe, ces diplômés bénéficieront d’excellentes perspectives d’emploi, la demande pour ce genre de profil, déjà grande en ce moment, ne fera que croître.

Charles Despins

Profil de l'auteur(e)

Charles Despins est directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats de l’ÉTS. Il est aussi professeur au Département de génie électrique.

Programme : Génie électrique 

Profil de l'auteur(e)

Hany Moustapha

Profil de l'auteur(e)

Hany Moustapha est professeur à l’ÉTS et directeur d’AÉROÉTS. En 2011, il a été nommé Fellow sénior de la recherche par Pratt & Whitney Canada. Il est auteur et co-auteur de plus de 100 publications et de 2 livres sur les turbines à gaz.

Programme : Génie mécanique  Génie aérospatial 

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *