ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Pousser les technologies de l’Internet des objets encore plus loin - Par : Lokman Sboui,

Pousser les technologies de l’Internet des objets encore plus loin


Lokman Sboui
Lokman Sboui est professeur au Département de génie des systèmes à l’ÉTS. Il axe sa recherche sur la communication sans fil, l’Internet des objets (IdO) et la radio cognitive.

@Lockman Sboui. Droits d’auteur.

L’Internet des objets (IdO) fait de plus en plus partie de nos vies, mais ses possibilités ne font qu’émerger. Dans nos laboratoires, nous travaillons à développer d’autres applications d’IdO dans des secteurs aussi variés que névralgiques comme l’agriculture, le transport, le sauvetage.

Les technologies de l’IdO sur lesquelles nous travaillons requièrent toutes à la base des capteurs dont les données sont transmises par Wi-Fi, réseau cellulaire ou satellite. Ces données sont traitées afin d’en tirer l’information souhaitée, puis envoyées à un système d’intelligence artificielle, qui devient un outil de prise de décision. Nous vous présentons ici différents projets innovants sur lesquels nous travaillons à intégrer l’Internet des objets.

L’IdO pour optimiser les rendements en agriculture

En collaboration avec des experts en agronomie, nous avons proposé le jumeau numérique d’un champ de culture. Des drones survolent le champ et captent des images des végétaux, lesquelles, une fois traitées, constituent les données d’entrée qui alimentent des modèles mathématiques. Une fois entraînés, ces derniers émettent des prévisions quant au rendement obtenu sous certaines conditions. Le jumeau numérique peut ensuite suggérer du moment opportun de l’épandage de pesticides ou de l’arrosage ainsi que des quantités optimales pour augmenter les rendements.

L’IdO pour optimiser le déneigement

En utilisant des images provenant de caméras de la Ville de Montréal, nous avons évalué l’accumulation de neige sur les routes en temps réel. Par la suite, à l’aide des mêmes images, nous avons estimé la circulation sur chacune des routes afin d’établir le routage le plus efficace possible des déneigeuses.

L’IdO pour mettre en place la mobilité du futur

On prévoit dans le futur que des taxis volants, aéronefs hautement automatisés, contribueront à la mobilité urbaine. Ces véhicules auront fortement besoin de communiquer les uns avec les autres ainsi qu’avec leur environnement. Or ils n’auront plus accès aux réseaux cellulaires une fois à 100 ou 200 m d’altitude. Nous avons donc proposé un protocole de communication où les satellites prendraient le relais.

L’Ido pour optimiser la gestion de bâtiments et plus

Nous appliquons aussi la notion de jumeau numérique pour optimiser la consommation d’énergie de bâtiments intelligents. Cette notion s’applique aussi très bien en milieu industriel. Nous avons conçu un entrepôt où le nombre et les trajectoires des robots qui déplacent les produits sont optimisés.

 

Nous travaillons aussi sur une application de vidéosurveillance en endroit isolé, soit sans couverture cellulaire. Pour minimiser la bande passante des données envoyées aux satellites, les images sont prétraitées et analysées localement de façon à ce que seulement l’information utile soit envoyée, sous forme de texte, au satellite, p. ex. « intrusion porte avant ».

Finalement, nous travaillons aussi à mettre au point des protocoles de communication pour pallier la coupure des communications usuelles lorsqu’un désastre survient. Dans notre proposition, des drones servent de relais de captation de signaux pour les satellites.

Une technologie en devenir

L’Internet des objets, par les nombreuses configurations qu’elle peut prendre, présente une infinie de possibilités d’application dont l’exploration ne fait que commencer. Ces applications viendront faciliter et améliorer le quotidien des communautés.

Lokman Sboui

Profil de l'auteur(e)

Lokman Sboui est professeur au Département de génie des systèmes à l’ÉTS. Il axe sa recherche sur la communication sans fil, l’Internet des objets (IdO) et la radio cognitive.

Programme : Génie de la production automatisée 

Profil de l'auteur(e)


Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS
commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *