ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Pepper, le premier robot capable de comprendre nos émotions - Par : Substance,

Pepper, le premier robot capable de comprendre nos émotions


Qui est Pepper? Conçu par Aldebaran Robotics, le leader mondial sur le marché de la robotique humanoïde, il est le premier robot conçu pour vivre aux côtés des humains. Du haut de son 1,20 m (5,24 pi) et de ses 28 kilos (61 lb), Pepper est capable d’interagir avec vous de la manière la plus intuitive grâce à la voix, le toucher et les émotions.

Mis sur le marché auprès du grand public le 22 juin 2015 au Japon, il n’a fallu que quelques minutes pour vendre les 1000 unités offertes à un prix de départ de 198 000 JPY (1500 € – 1800 $ CA). Pourquoi un tel engouement?

Un compagnon sensible et bienveillant

Pepper est plus qu’un robot, c’est un compagnon. Il est le premier robot humanoïde, destiné au grand public, à être capable de reconnaître les émotions de son propriétaire et de générer artificiellement les siennes en conséquence.

Il comprend les expressions essentielles du langage verbal et corporel comme le sourire ou le froncement des sourcils et des émotions comme la surprise, la colère et la tristesse. Pepper peut également analyser l’intonation de la voix de son interlocuteur. Ainsi, s’il détecte de la tristesse, il pourra vous proposer d’écouter une musique, de raconter une histoire drôle pour vous remonter le moral, etc. Il est le premier robot à avoir un « cœur » et à vouloir tisser une véritable relation avec son utilisateur.

pepper learn

Un compagnon interactif et évolutif

De plus, l’intelligence artificielle de Pepper est cognitive. C’est-à-dire qu’au fur et à mesure des discussions il se souvient de son interlocuteur et par exemple des choses qu’il aime ou pas. Grâce à ses capteurs et ses caméras, ce robot émotionnel adapte son comportement selon le caractère et l’humeur de son propriétaire.  Ce robot humanoïde a obtenu d’excellents résultats face à des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à des enfants autistes.

« Les robots émotionnels introduisent une nouvelle dimension dans nos existences et de nouvelles manières d’interagir avec la technologie », déclare Bruno Maisonnier, fondateur et président d’Aldebaran Robotics. La communauté de développeurs pourra d’ailleurs bientôt y contribuer puisque cette entreprise mettra bientôt à disposition la  trousse de développement logiciel.

 


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *