ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Orbit pavilion : un coquillage pour entendre les bruits de l’espace - Par : Substance,

Orbit pavilion : un coquillage pour entendre les bruits de l’espace


L’état de notre planète inquiète. L’homme commence tout juste à réaliser que la pollution qu’il génère affecte sérieusement la Terre et les conditions de vie d’aujourd’hui et de demain. La 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) regroupant 195 pays, qui s’est tenue à Paris le 12 décembre 2015, a permis d’établir un accord international sur le climat pour limiter le réchauffement mondial entre 1,5 °C et °C d’ici 2100.

Pour prendre le pouls de notre Terre, nous disposons d’une multitude de satellites tournant autour d’elle et effectuant le suivi en temps réel de ses signes vitaux. La NASA a actuellement une flotte de 16 satellites en orbite autour de la Terre. Ce système satellitaire est composé de :

Ces satellites mesurent les pluies tropicales, le rayonnement solaire, les nuages, la hauteur de la surface de la mer, la salinité des océans et d’autres aspects de l’environnement mondial. Il nous permettent aussi de repérer les éruptions volcaniques et les incendies de forêt en étudiant l’évolution de la concentration du monoxyde de carbone et de découvrir les endroits les plus chauds et les plus froids sur Terre avec la carte mondiale de la température de surface. Ensemble, ils fournissent un point de vue de la Terre comme un système unique.

La naissance du projet Orbit Pavilion

orbit pavillion 4 orbit pavillion 5

La NASA a demandé à deux artistes travaillant au Jet Propulsion Laboratory, Dan Goods et David Delgado, de créer un concept artistique pour permettre à la population de prendre conscience de l’importance de ces satellites et de leur géolocalisation. Ils ont imaginé un pavillon orbital (Orbit pavilion) de la forme d’un coquillage géant que Jason Klimoski du Studio KCA a conçu.  Ce pavillon d’une superficie de 102 mètres carrés (1 100 pieds carrés) est bâti à l’aide d’une structure tubulaire en aluminium sur laquelle des panneaux en aluminium ont été fixés.

orbit pavilion3

Un système audio de 28 canaux permet de transmettre une bande sonore représentant le son généré par les satellites dans l’espace en fonction de leur position. L’artiste sonore Shane A. Myrbeck est le créateur de cette simulation sonore (voir photo ci-dessous).

L'artiste sonore Shane A. Myrbeck élaborant la trame sonore simulant le son des satellites dans l'espace.

L’artiste sonore Shane A. Myrbeck élabore la trame sonore simulant le son des satellites dans l’espace.

Les sons que les visiteurs entendent à l’intérieur du pavillon orbital tiennent compte de la position réelle des satellites par rapport à l’emplacement terrestre du pavillon.

Ce pavillon orbital a été présenté aux visiteurs du World Science Festival 2015 de New York au mois de mai 2015. Il prendra sous peu la route pour être de nouveau présenté au printemps 2016 au Huntington Library Botanical Gardens de San Marino en Californie.

orbit pavilion1

 


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *