ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Nos maisons réfrigérées sans climatiseurs! - Par : Substance,

Nos maisons réfrigérées sans climatiseurs!


Avoir nos maisons réfrigérées sans climatiseurs! Est-ce possible?

Des chercheurs en génie électrique de l’Université de Stanford ont créé un nouveau type de matériaux multicouches très fin (1,8 microns d’épaisseur) qui refroidit en tout temps les maisons.

Les résultats de l’étude, publiés dans Nature le 26 novembre 2014, montrent que l’usage de ce matériau pourrait faire diminuer la température d’une pièce de cinq degrés sans utiliser une quelconque source d’énergie.

Ce revêtement novateur est destiné à être installé sur les toits. Il réfléchit 97 % du rayonnement du soleil, tel un miroir, empêchant la chaleur de pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Il conserve son efficacité tout au long de la journée.

De plus, ce matériau a une autre fonction véritablement innovante : il absorbe la chaleur présente à l’intérieur des maisons et l’évacue vers l’extérieur sans réchauffer l’air ambiant; la chaleur se disperse à l’extérieur. En fait, ce matériau permet de disperser sous forme de rayonnement infrarouge la chaleur interne des maisons qui en sont couvertes.

Maisons

Prototype du panneau de refroidissement Crédit image : AP Raman et al. Nature 515, 540-544 (2014)

Pour le moment, les chercheurs en sont à l’étape de prototypage. Toutefois, un usage généralisé de ce produit pourrait considérablement réduire la dépense énergétique liée à la climatisation et rendre les maisons plus confortables.  En effet, les résultats de la recherche montrent que si une habitation couvrait 10 % de son toit de ce nouveau matériau, cela réduirait de 35 % ses besoins en climatisation.

L’impact envisagé est donc considérable. Nombreuses sont les personnes qui vivent dans des régions ensoleillées et chaudes. La demande d’électricité ne fait que s’accroître et aggrave le problème des gaz à effet de serre. De plus, un grand nombre de régions en développement n’ayant pas accès à l’air climatisé pourraient bénéficier de ce système.

Nous pouvons cependant nous interroger sur l’espérance de vie que ce matériau aura, de même que sur son efficacité et sur son impact environnemental à long terme.

 

commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *