ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Méthode LSP, comment s’initier au Lego© Serious Play© - Par : Mateus Panizzon,

Méthode LSP, comment s’initier au Lego© Serious Play©


Mateus Panizzon
Mateus Panizzon Profil de l'auteur(e)
Mateus Panizzon est professeur agrégé en entrepreneuriat et innovation à l’Université Caxias dol Sul. Il se spécialise en créativité organisationnelle, en entrepreneuriat international et en capacités dynamiques fondées sur le savoir.

Introduction – méthode LSP

Apprendre à utiliser des briques Lego va de soi : vous mettez une pile de briques devant un enfant, un adulte et il commence déjà à les assembler intuitivement pour créer un objet connu ou inventé. Mais pour la méthode LSP (Lego© Serious Play©), c’est un peu plus compliqué… Il faut apprendre comment communiquer des idées lors de séances d’idéation avec ces petites briques.

Lego enfant

La méthode LSP peut aussi servir à faire du coaching, de la gestion d’équipe, du développement de nouveaux produits, de la planification stratégique et même à créer des modèles d’affaires. Pour l’apprendre, il faut préférablement suivre une session de formation avec un animateur certifié.

atelier LSP1
Le 17 novembre 2015, 22 étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal (une université qui forme des ingénieurs) ont eu l’opportunité de s’initier à la méthode LSP dans le cadre d’un atelier des mardIS de l’innovation sociale organisé par l’École de l’innovation citoyenne et le regroupement étudiant DécliQ de l’ÉTS. Mateus Panizzon, professeur agrégé en entrepreneuriat et innovation à l’Université Caxias dol Sul au Brésil, est l’animateur certifié de la méthode LSP qui était présent lors de cet évènement. Les ateliers d’initiation ont une durée d’environ deux heures ou plus selon les besoins.

Mateus a commencé par leur expliquer ce qu’est la méthode LSP. Nous vous proposons de consulter les articles ci-dessous publiés sur Substance ÉTS si vous n’êtes pas familier avec cette méthode :

  1. LEGO© SERIOUS PLAY© : un procédé innovant pour améliorer la communication et l’échange d’idées

  2. Méthode LSP: comprendre le processus LEGO© SERIOUS PLAY©

Les participants ont formé deux groupes et pris place autour de deux tables. De nombreuses pièces Lego avaient été préalablement placées au centre de chacune des tables. Quatre règles d’or leur ont été transmises avant de débuter l’atelier :

  1. Tous les participants commencent et terminent ensemble : il ne faut pas oublier personne;
  2. Les participants ne doivent pas se laisser distraire : téléphones cellulaires fermés;
  3. Il faut respecter le temps alloué;
  4. Et il faut s’amuser!

Pour cet atelier d’initiation, le thème de l’innovation sociale avait été choisi. Deux premiers exercices d’échauffement leur ont été proposés. Dans le premier exercice d’une durée de quatre minutes, les participants devaient bâtir un canard à l’aide de huit blocs Lego de format identique.

LSP ducks

À la fin du temps alloué, les participants ont présenté à leurs collègues, le canard qu’ils avaient conçu. Pour le second exercice, chaque participant devait commencer par choisir six autres pièces Lego du lot de pièces se trouvant sur leur table. Avec l’ensemble de leurs pièces (14 pièces), ils devaient répondre à la question suivante : quelle est votre plus grande préoccupation à propos de la consommation d’énergie dans votre quartier? Ils disposaient de quatre minutes pour « représenter » leur réponse avec leurs blocs Lego.

atelier LSP2

À la fin de la période allouée, chaque participant devait, en 30 secondes, expliquer leur réponse en présentant leur montage fait avec les blocs Lego. Suite à ce second exercice, l’animateur leur a expliqué qu’ils avaient dans les faits utilisé leurs blocs Lego pour faire une métaphore. Dans la méthode LSP, l’utilisation de métaphore fournit un langage commun conduisant à la création et la compréhension, ce qui est important pour la combinaison des idées dans la pensée créative. Les pièces Lego permettent de faire un modèle 3D pour exprimer une métaphore. Par ce deuxième exercice, les participants réalisent qu’ils n’ont pas besoin d’être précis pour représenter une réalité.

Les troisième et quatrième exercices leur ont permis d’expérimenter une communication d’idées à l’aide de blocs Lego selon la méthode LSP, dans le cadre d’une séance d’idéation. Pour le troisième exercice, cinq minutes leur étaient allouées pour construire un modèle devant répondre à la question suivante : trouver une idée amusante ou un jeu pour réduire la consommation d’énergie dans votre quartier. Ils pouvaient prendre les pièces Lego de leur choix. À la fin de la période allouée, chaque participant expliquait en une minute son modèle (sa métaphore) construit à l’aide des blocs Lego.

Dans le dernier exercice, les participants devaient intégrer l’ensemble des réponses représentées par les modèles individuels, en un modèle collectif pour répondre à la même question que l’exercice trois. Les participants de chaque équipe ont ensuite présenté leur modèle collectif à l’autre équipe.

LSP collective model

Mateus a conclu cet atelier d’initiation Lego© Serious Play© en rappelant que la méthode LSP permet d’augmenter :

  • le niveau de la communication en réalisant les quatre principales composantes du principe LSP de base I – Changer la façon dont les gens communiquent :
    1. Poser des questions ouvertes;
    2. Bâtir le modèle (métaphore);
    3. Partager le modèle avec le groupe;
    4. Exprimer ses idées et entendre celles de tous ces collègues;
  • la pensée créative générée avec les quatre aspects du principe LSP de base II – Contexte et processus :
    1. la méthode LSP est structurée pour évoluer d’activités simples à complexes, augmentant le niveau de difficulté selon les compétences des participants. Cette stratégie assure l’engagement et la motivation qui conduisent à une meilleure génération d’idées;
    2. Elle fournit l’occasion aux personnes de matérialiser quelque chose;  c’est une composante majeure de l’apprentissage;
    3. Puisque la méthode LSP se réalise en utilisant des questions ouvertes et la pensée imaginative pour créer le modèle, l’expérience des quatre phases du processus LSP induit un environnement de jeu sérieux, se reflétant dans la charge émotionnelle de l’atelier et la création de liens sociaux des participants;
    4. L’utilisation de métaphore fournit un langage commun conduisant à la création et la compréhension, ce qui est important pour la combinaison des idées dans la pensée créative.

Les briques Lego utilisées pour créer un modèle limitent aussi les risques de conflits. Lors des sessions d’idéation,  la rétroaction (négative ou constructive) donnée sur les idées des autres peut générer des conflits. Les commentaires émis verbalement peuvent être pris de façon personnelle (rejet, manque d’égard, de collaboration, etc.). Avec la méthode LSP, les questions et commentaires concernent le modèle créé, pas la personne.

Si vous combinez tous ces éléments : communication, contexte et processus, briques et questions ouvertes,vous obtenez la méthode LSP.

Ce processus a été préalablement conçu pour être une technique qualitative : elle exige un facilitateur pour coordonner le processus. Elle fonctionne bien avec des petits groupes de 8 à 12 participants maximum. Des ateliers de plus de 1000 participants peuvent se réaliser avec un nombre adéquat d’animateurs.

 

Mateus Panizzon

Profil de l'auteur(e)

Mateus Panizzon est professeur agrégé en entrepreneuriat et innovation à l’Université Caxias dol Sul. Il se spécialise en créativité organisationnelle, en entrepreneuriat international et en capacités dynamiques fondées sur le savoir.

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *