ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
La première station virtuelle britannique de distribution de l’électricité - Par : Hanen Hattab,

La première station virtuelle britannique de distribution de l’électricité


Hanen Hattab
Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels.

Le 11 octobre 2016, le Royaume-Uni a inauguré sa première station virtuelle de distribution de l’électricité. National Grid, premier acteur britannique de la distribution d’énergie, a introduit un nuage à son environnement d’exploitation. Construit par l’entreprise Reactive Technologies, celui-ci relie désormais le réseau électrique aux données massives numériques des commerces et des domiciles. Dans cet article, nous allons nous pencher sur cette nouvelle technologie de gestion de la consommation de l’énergie électrique à grande échelle.

Les solutions de Reactive Technologies

Les solutions créées par Reactive Technologies (RT) aident à contrôler les pics de consommation et à répartir la demande tout au long de la journée. C’est un système relié au réseau électrique national qui comporte des générateurs d’électricité verte et des stations de transmission et de distribution.

Un réseau électrique connecté à un nuage de traitement des données de consommation de l’électricité garantit une gestion de l’énergie intelligente et efficiente de plusieurs manières. Il permet de :

  • Diminuer les coûts de consommation
  • Utiliser les ressources de façon optimale
  • Proposer une planification à moyen et long terme des ressources nécessaires à la production énergétique
  • Améliorer et simplifier l’environnement d’exploitation
  • Réduire la consommation des énergies fossiles par les générateurs qui sont souvent relancés pour fournir un surplus d’énergie électrique pendant les périodes de pointe ; et par conséquent, réduire l’empreinte carbone

L’objectif principal des technologies développées par Reactive Technologies est d’anticiper les besoins énergétiques pour garantir aussi bien aux consommateurs qu’aux fournisseurs une consommation écoresponsable et moins coûteuse. La solution offerte par Reactive Technologies à National Grid fait partie de ses recherches sur la gestion intelligente de la demande d’énergie (Demand Side Management (DSM)). Enregistré sous le nom Tradenergy®, le service est offert gratuitement aux clients multi-sites comme les hôpitaux, les hôtels, les campus universitaires, les restaurants, etc. La base de données infonuagique créée et utilisée par Reactive Technologies s’appelle Smarter DSM. Elle est hautement sécurisée et garantit l’anonymat. L’entreprise estime pouvoir fournir son système connecté aux clients privés dans approximativement 18 mois.

La nouvelle infrastructure de gestion de la consommation de l’énergie électrique

Tradenergy® est connecté aux appareils électriques des clients par des prises de courant intelligentes. La prise est à son tour connectée aux réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique de National Grid sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. Quand le système détecte une surconsommation inutile, il envoie un signal à la prise à travers le réseau de câbles électriques pour lui demander de réajuster son fonctionnement. La totalité des signaux envoyés le jour du lancement ont été reçus par les électroménagers connectés. Désormais, Tradenergy® peut demander au congélateur d’augmenter sa température de 0,5 degrés C ou à un chauffe-eau d’utiliser l’énergie renouvelable de rechange à 1 heure du matin. En effet, cette solution fait partie d’un grand développement en cours dans le secteur de l’énergie, dans lequel les grandes centrales électriques centralisées et équipées de combustibles fossiles sont remplacées par des énergies renouvelables décentralisées et des réseaux intelligents.

La transmission des signaux à travers le pays posait au début un défi technique. Les entrefers des transformateurs sous-sols peuvent inhiber la transmission des données à haute fréquence. Pour résoudre ce problème, une technologie développée dans les laboratoires de Nokia a été utilisée par Reactive Technologies afin d’encoder les données dans le signal 50 Hz, ce dernier n’étant pas affecté par les entrefers.

gdms-creating-and-broadcasting-the-code

Le circuit des données encodées

Prévisions et perspectives économiques

La « National Infrastructure Commission » a estimé que ce système génèrera aux consommateurs 9,8 milliards de dollars (£8bn) d’économies par an : des prévisions calculées en fonction de la période d’usage allant jusqu’à 2030. Le Royaume-Uni investit activement dans l’innovation environnementale pour passer le plus tôt possible à l’économie verte. On cite à ce propos le concours annuel d’innovation dans les domaines de la gestion de l’énergie électrique, Electricity Network Innovation Competition (NIC), qui encourage le développement de l’Internet des objets en subventionnant les concepts innovants qui permettent de décomplexifier et d’optimiser les infrastructures de production et de distribution du pays.

 

Hanen Hattab

Profil de l'auteur(e)

Hanen Hattab est doctorante en sémiologie à l’UQAM. Ses recherches portent sur les pratiques d’art et de design subversifs et contre culturels comme le vandalisme artistique, le sabotage et les détournements culturels.

Profil de l'auteur(e)