ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Implantation de la norme ISO/IEC 29110 pour améliorer la qualité des services d’une entreprise en démarrage en TI au Pérou - Par : Luis Hernan Garcia Paucar, Claude Laporte, Jaylli Arteaga, Marco Bruggmann,

Implantation de la norme ISO/IEC 29110 pour améliorer la qualité des services d’une entreprise en démarrage en TI au Pérou


Luis Hernan Garcia Paucar
Luis Hernan Garcia Paucar Profil de l'auteur(e)
Luis Hernán García Paucar est professeur à l’École d’ingénierie de systèmes et d’informatique de l’Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas où il coordonne le programme d’ingénierie de logiciel.

Claude Laporte
Claude Y. Laporte était professeur de génie logiciel à l’ÉTS avant de prendre sa retraite. Il est l’éditeur du groupe de travail pour l’élaboration des normes ISO/IEC 29110 qui porte sur l’ingénierie de systèmes et l’ingénierie de logiciels.

Jaylli Arteaga
Jaylli Arteaga est professeur et ingénieur en informatique à l’Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (UPC) et directeur technique et concepteur de logiciels chez Bit Perfect Solutions.
Programme : Génie logiciel 

Marco Bruggmann
Marco Bruggmann Profil de l'auteur(e)
Marco Bruggmann est ingénieur en informatique à la Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (UPC) et spécialiste en cyber criminalité et en systèmes d’information au Utica College. Il est aussi PDG et CPM chez Bit Perfect Solutions.

note3

Il y a bien des façons d’améliorer la qualité des produits logiciels développés, mais pour un très petit organisme, ces solutions coûtent bien souvent trop chères à mettre en place. Cet article relate le cas d’un très petit organisme péruvien qui a réussi à peu de frais à améliorer la qualité de leurs solutions informatiques : ils ont implanté avec succès la norme ISO/IEC 29110 conçue spécifiquement pour améliorer la qualité des produits logiciels des très petits organismes.

____________________________________

Introduction

Le très petit organisme  péruvien (TPO) sélectionné pour implanter la certification ISO/IEC 29110, Bit Perfect Solutions, a été créé en 2012 par deux anciens étudiants du programme d’ingénierie informatique de l’UPC. Cette entreprise compte quatre personnes et se spécialise dans la fourniture de services de développement informatique et d’automatisation pour les processus d’affaires, avec des solutions de systèmes d’information. Elle utilise des pratiques agiles pour l’implantation de solutions informatiques telles que des conceptions de systèmes compatibles avec Web 2.0, des applications mobiles (fonctionnant sur les plateformes iOS, Android, Windows Phone ou sur multi-plateformes), des systèmes d’applications d’informatique en nuage qui utilisent des technologies émergentes et des plateformes telles que Microsoft Kinect, Leap Motion et Oculus Rift. Elle a aussi réalisé des projets de conception et développé des solutions matérielles qui comprenaient les parties électronique et logiciel.

Implantation d’ISO/IEC 29110

L’implantation des processus de gestion de projet et d’implantation de logiciel pour le profil basique, illustré à la figure 1, a débuté en 2013, par une réunion initiale de coordination, au cours de laquelle l’engagement de la direction, de l’équipe technique du TPO et des étudiants participants a été obtenu. Après avoir analysé les exigences définies par la norme, les auteurs ont mesuré l’écart entre les processus de développement de logiciel du TPO et les exigences de la norme. Les exigences définies pour l’implantation du profil basique d’ISO/IEC 29110 sont les suivantes :

  • remplir les conditions d’entrée établies selon ISO/IEC 29110-4-1 (à savoir, les spécifications de profil),
  • se conformer aux processus établis selon ISO/IEC 29110-4-1 : processus de gestion de projet et processus d’implantation de logiciel,
  • se conformer aux activités des processus établies selon ISO/IEC 29110-4-1,
  • se conformer aux objectifs du processus établis selon ISO/IEC 29110-4-1,
  • se conformer aux produits listés selon ISO/IEC 29110-4-1.
ImplantationFR1

Figure 1 Activités des deux processus du profil basique pour ISO/IEC 29110

Suivant l’analyse préliminaire, il a été déterminé que le TPO respectait les conditions d’entrée pour le profil de basique. Cependant, après avoir évalué les activités, les objectifs, et les produits de la norme, des possibilités d’amélioration ont été répertoriées pour chacun de ces aspects.

Une équipe d’étudiants de l’UPC (Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas) à Lima au Pérou était responsable de la collecte d’informations et de la documentation, pour décrire la manière dont le TPO exécute les activités du cycle de vie du logiciel. L’objectif consistait à commencer par répertorier les processus de gestion de projet et les processus d’intégration de système du TPO déjà en place.

Des réunions ont été tenues pour vérifier que les tâches de chaque activité effectuée par le TPO contribuaient à l’atteinte des objectifs du processus associé. Cette vérification s’est faite au moyen de listes de vérification (une liste de vérification par activité de processus). De la même manière, les produits du TPO ont été analysés.

Les processus ont été détaillés en documentant chacun de leurs activités, de leurs rôles, et de leurs artéfacts d’entrée-sortie. Des indicateurs et des mesures, tels que le nombre de demandes de changements et le pourcentage d’erreurs effectuées par le développeur (suivant les tests sur les composantes du logiciel), ont aussi été définis pour les deux processus, en coordination avec le TPO, afin qu’il soit possible d’évaluer leur exécution et de faciliter le processus d’amélioration continue de l’organisation. Finalement, une matrice de traçabilité a aussi été créée pour chaque produit d’ISO/IEC 29110 ainsi que pour les documents et les outils équivalents utilisés par le TPO. À cette étape, le TPO était prêt à réaliser les processus implantés pour la première fois dans un projet réel de développement de logiciel.

Implantation des processus dans un projet réel

Le projet SCOLE (système de consultation légale) a été sélectionné. SCOLE est une solution de logiciel qui facilite la communication entre les clients et les conseillers juridiques dans une des plus grandes sociétés d’assurance au Pérou. Cette solution devait être implantée sur une plateforme Web et déployée dans un environnement d’informatique en nuage.

La définition des tâches associées avec chaque récit utilisateur dans le carnet de produit a été réalisée par l’équipe du projet, au début de chaque itération (à savoir, un sprint). Le TPO avait déterminé que la durée d’un sprint serait d’une semaine. Le projet comptait six sprints.

Au début de chaque sprint, une réunion de planification réunissait le client et l’équipe du projet pour déterminer les récits utilisateur à implanter. Les tâches pour implanter les récits utilisateur sélectionnés ont aussi été définies et enregistrées dans l’outil de soutien du TPO. Chaque membre de l’équipe connaissait les tâches qui lui avaient été assignées et les composantes du logiciel qu’il devait implanter en tenant compte de l’architecture du système. Des jeux d’essais unitaires ont été élaborés pour les composantes de même que pour les essais de fonctionnalité des récits utilisateur. Les jeux d’essais ont été exécutés au moyen d’un environnement de test précis. Les composantes de logiciel, les jeux d’essais, les procédures de tests et les récits utilisateur ont tous été réunis dans une matrice de traçabilité. La figure 2 présente un exemple de matrice de traçabilité pour un récit utilisateur. Le tableau suivant illustre les liens reliant un récit utilisateur aux tâches qui lui sont associées, à la personne responsable des tâches, à la composante du logiciel, au jeu d’essais et finalement aux résultats des tests.

ImplantationFR2

Figure 2 Exemple de matrice de traçabilité pour un récit utilisateur

À la fin de chaque sprint, une réunion de revue était tenue avec les clients, pendant laquelle il ou elle pourrait donner ses commentaires ou demander des changements. Un manuel interactif comprenant le manuel de l’utilisateur et les manuels d’opération et de maintenance a fait l’objet d’une revue à l’interne puis a été soumis officiellement au client à la fin du projet. Le projet SCOLE a été réalisé avec succès par la livraison du logiciel et des autres artéfacts définis au contrat du projet.

L’approche du coût qualité a été utilisée pour chiffrer l’effort investi sur le projet (Krasner 1998). Les efforts requis par l’équipe du projet pour implanter la solution logicielle (prévention, exécution, revue et correction), mesurés en heures, sont présentés à la figure 3 (Laporte et O’connor 2014).

ImplantationFR3

Figure 3 Effort déployé par une équipe de quatre personnes pour la prévention, l’exécution, la détection et la correction des erreurs

La réalisation du projet a nécessité un total de 882 heures. Les activités de prévention telles que l’installation de l’environnement (serveurs, outils, et autres) ont totalisé 14 heures, tandis que l’exécution des tâches a requis 585 heures.

Le pourcentage de reprise a été de 18 % (soit 159 heures/882 heures). Il est à noter que c’était la première fois que le TPO exécutait les nouveaux processus dans un projet réel de développement de logiciel; la courbe normale d’apprentissage a donc nécessité des heures supplémentaires pour les reprises de différentes tâches. Malgré tout, le résultat obtenu s’approche de la performance d’une organisation qui aurait implanté le modèle CMM (Capability Maturity Model) de niveau 3.

L’implantation des processus de gestion de projet et d’implantation de logiciel a eu un impact direct sur le pourcentage de reprise du TPO. Plusieurs tâches de gestion de projet et d’implantation de logiciel ont été optimisées. Ces tâches ont contribué non seulement à l’atteinte des objectifs d’ISO/IEC 29110, mais ont aussi permis au TPO d’optimiser son processus de développement agile.

CONCLUSION

L’implantation d’ISO/IEC 29110 peut permettre l’atteinte de niveaux de qualité équivalents à ceux d’autres systèmes et n’exige pas d’investissement important de ressources ni de temps. Le succès obtenu par le TPO est un exemple de ce qui peut être réalisé par d’autres TPO œuvrant dans le domaine du logiciel au Pérou, lesquels sont principalement des microentreprises. Le TPO péruvien pourrait améliorer la qualité de ses produits et devenir plus compétitif. L’implantation de la norme ISO/IEC 29110 n’exige pas de documentation excessive ni d’investissement important de ressources ou de temps.

Finalement, bien que le TPO péruvien en démarrage ait réussi à implanter la norme d’ISO/IEC 29110 avec succès, d’autres TPO pourraient être confrontés à certaines difficultés. À titre d’exemple, un TPO qui utiliserait une approche peu formaliste telle que l’approche agile doit évaluer soigneusement la compatibilité entre l’approche utilisée et l’approche préconisée par l’ISO/IEC 29110. Aussi, comme les guides et les trousses de déploiement publiés d’ISO/IEC 29110 fournissent des descriptions de processus utilisant une notation séquentielle, un TPO qui préconiserait une approche itérative ou incrémentale pourrait rencontrer des difficultés dans l’application des processus de gestion de projet et d’implantation de logiciel.

Information additionnelle

Nous vous invitons à lire les articles de recherche suivants pour obtenir plus d’information concernant ce projet :

Garcia, L., Laporte, C.Y., Arteaga, J., Bruggmann, M., Implementation and Certification of ISO/IEC 29110 in an IT Startup in Peru, Software Quality Professional Journal, ASQ, vol. 17, no. 2, pp16-29, 2015.

 

Luis Hernan Garcia Paucar

Profil de l'auteur(e)

Luis Hernán García Paucar est professeur à l’École d’ingénierie de systèmes et d’informatique de l’Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas où il coordonne le programme d’ingénierie de logiciel.

Profil de l'auteur(e)

Claude Laporte

Profil de l'auteur(e)

Claude Y. Laporte était professeur de génie logiciel à l’ÉTS avant de prendre sa retraite. Il est l’éditeur du groupe de travail pour l’élaboration des normes ISO/IEC 29110 qui porte sur l’ingénierie de systèmes et l’ingénierie de logiciels.

Programme : Génie logiciel  Génie des technologies de l'information 

Profil de l'auteur(e)

Jaylli Arteaga

Profil de l'auteur(e)

Jaylli Arteaga est professeur et ingénieur en informatique à l’Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (UPC) et directeur technique et concepteur de logiciels chez Bit Perfect Solutions.

Programme : Génie logiciel 

Profil de l'auteur(e)

Marco Bruggmann

Profil de l'auteur(e)

Marco Bruggmann est ingénieur en informatique à la Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (UPC) et spécialiste en cyber criminalité et en systèmes d’information au Utica College. Il est aussi PDG et CPM chez Bit Perfect Solutions.

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *