ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Une industrie de la construction plus productive grâce au numérique - Par : Substance,

Une industrie de la construction plus productive grâce au numérique


BIM pour améliorer la collaboration

Achetée sur Istock.com. Droit d’auteur.

Depuis l’arrivée des technologies numériques, l’industrie de la construction fait face à des changements considérables à l’échelle planétaire. Le Building Information Modeling (BIM), une approche de modélisation des données du bâtiment, est désormais une réalité incontournable.

Professeur au Département de génie de la construction de l’ÉTS, Conrad Boton est un spécialiste du BIM. Il s’est joint à l’équipe du professeur Daniel Forgues en 2015, dans le cadre des activités du Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti (GRIDD), après avoir accumulé une importante expérience professionnelle et de recherche dans divers contextes, notamment à titre de chercheur au Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), au Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie (CRAI) de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy, en France, ainsi qu’en Égypte et au Bénin.

Une meilleure collaboration grâce aux TIC

Conrad Boton, professeur à l’École de technologie supérieure

Conrad Boton, professeur au Département de génie de la construction de l’ÉTS

M. Boton s’intéresse au développement des technologies associées au BIM, visant l’amélioration de la collaboration et de la productivité dans l’industrie de la construction grâce à une meilleure intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il a récemment reçu le soutien de l’ÉTS pour créer le Laboratoire de Recherche sur les Technologies de l’Information dans la Construction (LaRTIC), dont la mission sera de développer des outils technologiques plus adaptés aux besoins réels de l’industrie.

Le chercheur étudie les enjeux organisationnels et technologiques liés à la mise en œuvre de l’approche BIM et, plus généralement, à celle de nouvelles approches technologiques dans les cabinets québécois d’architecture et d’ingénierie ainsi que dans les entreprises de construction de la province. Il ajoute une dimension temporelle au BIM (4D) afin de simuler le processus de construction de façon collaborative et visuelle. Son approche systémique vise l’élaboration de modèles plus adaptés qui permettraient aux intervenants non seulement de mieux travailler ensemble, mais aussi de développer une perspective commune.

Reconnaissance internationale

L’expertise de l’ÉTS dans ce domaine du génie est reconnue partout dans le monde. Le professeur Boton a d’ailleurs été sollicité pour faire partie du comité consultatif du grand projet DigiPLACE, financé par l’Union européenne et réunissant les plus grands acteurs de l’industrie de la construction en Europe.

Le partage, une valeur fondamentale

Dans le cadre de ses travaux visant à faire entrer l’industrie de la construction dans l’ère de la 4e révolution industrielle, M. Boton réserve une place au partage des connaissances. Établi au Québec depuis quelques années, il consacre une part importante de son temps à la coopération internationale. Ainsi, il n’hésite pas à partir plusieurs semaines par année en mission dans des pays en développement à titre d’expert bénévole.


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *