ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
L’impression 3D en couleur : un défi résolu - Par : Substance,

L’impression 3D en couleur : un défi résolu


L’impression 3D ne cesse de nous impressionner. À ce jour, elle permet de créer toute sorte d’objets et de formes, comme nous avons pu vous le démontrer dans certains de nos articles. Néanmoins, la restitution de la couleur reste l’un des obstacles techniques principaux de l’impression 3D.

Grâce à de nouveaux algorithmes, des ingénieurs du Fraunhofer Institute for Computer Graphics Research (Allemagne) ont réussi à reproduire à la perfection les couleurs de certains objets. Une recherche prometteuse pour l’avenir de la fabrication additive.

Dans l’image ci-dessous une des pommes est imprimée en 3D, mais impossible de la distinguer des véritables fruits.

2599d366fc_color3Dprinting1__Copier_

À plus long terme, l’objectif serait aussi de reproduire fidèlement les matières biologiques telles que la peau humaine.

c5

Pour atteindre ce résultat, les chercheurs ont utilisé la technique d’impression 3D de modelage à jets multiples (MJM). Ce procédé, similaire à l’impression 2D à jet d’encre classique, contient des centaines de buses de jets qui déposent des gouttelettes de résine ou de cire qui sont solidifiées par une lumière ultraviolette. L’intérêt de cette solution est qu’elle offre une résolution très fine qui reconstitue l’objet, voxel par voxel (pixel en trois dimensions). Dans le cadre de cette étude, les ingénieurs ont utilisé une imprimante Stratasys Objet 500 Connex.

À cette technique d’impression 3D s’ajoute la réalisation, par les ingénieurs, d’algorithmes capables de calculer la couleur en se basant sur la diffusion de la lumière à travers plusieurs couches de matière. Il est alors possible de régler la couleur et la matière de chaque voxel individuel tout en calibrant la translucidité des résines.

Les ingénieurs de l’institut Fraunhofer ont ainsi réussi à créer un procédé qui permet de produire des couleurs de manière plus précise avec une quantité incroyable de détails. L’équipe est optimiste quant au futur de cette recherche puisque les résultats devraient s’améliorer à mesure que les matériaux et la résolution des imprimantes 3D progresseront.

Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter l’article de recherche intitulé «Pushing the Limits of 3-D Color Printing: Error Diffusion with Translucent Materials », paru le 8 juin 2015 sur Arxiv. L’équipe y explique en détail comment cette recherche a permis de travailler sur la reproduction des couleurs.

 


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *