ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Identifier les failles de conception dans les constructions en acier - Par : Mathieu Fokwa Soh, Daniel Barbeau, Sylvie Doré, Daniel Forgues,

Identifier les failles de conception dans les constructions en acier


Mathieu Fokwa Soh
Mathieu Fokwa Soh Profil de l'auteur(e)
Mathieu Fokwa Soh est étudiant au doctorat au Département de génie de la construction de l’ÉTS.

Daniel Barbeau
Daniel Barbeau est directeur de l’innovation numérique chez Canam et chargé de cours à l’ÉTS.

Sylvie Doré
Sylvie Doré est professeure au Département de génie mécanique de l’ÉTS. Ses recherches portent sur les méthodologies de conception de la fabrication additive, la biomécanique orthopédique et l’enseignement de l’ingénierie
Programme : Génie mécanique 

Daniel Forgues
Daniel Forgues est professeur au Département de construction de l’ÉTS. Ses recherches portent sur les technologies de l’information et les communications dans la construction, la gestion de mégaprojets et la réingénierie des processus.

Chantier de construction

Achetée sur Istockphoto.com. Droits d’auteur.

RÉSUMÉ:

Dans l’industrie de la construction, le processus officiel pour obtenir des renseignements des concepteurs est une demande d’information ou RFI (Request for Information). En général, les RFI reflètent un manque de coordination dans les documents de conception. Il est possible, toutefois, d’extraire de l’information pertinente à partir des RFI. Nous proposons ici une méthode pour cerner les problèmes récurrents intervenant entre les concepteurs et les entrepreneurs par l’analyse du contenu des RFI. Une étude de cas portant sur 10 projets de construction en acier démontre la faisabilité de cette méthode. L’absence d’informations sur les connexions des structures en acier est identifiée dans cette étude comme le problème le plus courant. La connaissance de ce type de problèmes peut mettre de l’avant les connaissances des entrepreneurs dès la phase de conception. Mots clés : phase de construction, phase de conception, demandes d’informations, connaissances des entrepreneurs.

Un manque de communication

La qualité de la collaboration entre concepteurs et entrepreneurs est essentielle à la réussite d’un projet dans le secteur de la construction (Egan, 1998). Les concepteurs fournissent des informations aux entrepreneurs qui, à leur tour, livrent le bâtiment au client. Or, même si parfois les concepteurs ne possèdent que des connaissances sommaires des procédés de construction, leurs décisions influencent 88 % des coûts et de la durée de la construction. Les entrepreneurs, qui n’interviennent que plus tard dans les processus traditionnels du projet, rédigent des RFI pour obtenir des informations supplémentaires ou proposer des modifications au concept. Leurs RFI arrivent généralement à un stade avancé dans la phase de conception. À ce stade, les modifications de concept créent un impact important sur les coûts et la durée du projet. Si les points formulés dans les RFI étaient connus d’avance et pris en compte par les concepteurs, les coûts et la durée des projets pourraient être considérablement réduits. Tel est l’objectif de cet article. Aussi, nous présentons ici une étude de cas réalisée dans le secteur de la construction en acier.

Analyse qualitative du contenu des RFI

Les RFI sont des documents que les entrepreneurs produisent pour demander des informations supplémentaires ou des précisions aux concepteurs. Les RFI sont coûteuses (Hughes et al., 2013). Répondre à une RFI peut entraîner des coûts variant entre 598 et 2 078 dollars US.

Or, les RFI sont des sources d’information très pertinentes (Soh et al., 2020). Elles sont rédigées dans un format normalisé exigé par l’American Institute of Steel Construction (AISC).

L’analyse qualitative du contenu est une méthode de recherche portant sur le contenu textuel adapté à la compréhension humaine. L’objectif est de classer les connaissances et de comprendre les phénomènes présents dans les textes par l’interprétation subjective.

Cette technique peut permettre d’extraire des informations importantes des RFI.

Plan de la recherche

 La méthode proposée dans cet article se décline en 3 étapes principales :

Méthodologie de l’analyse des RFI

Figure 1 : Plan de recherche

La Préparation des données consiste à prétraiter les données en prévision du classement des RFI, en adaptant les données à la compréhension machine et en éliminant les mots vides. Le Traitement des données sert à traiter les RFI, à classer les mots les plus fréquents dans un tableau; ces mots représentent les thèmes les plus récurrents dans les RFI. Les Résultats présentent la liste des thèmes les plus récurrents dans les projets et leur incidence sur la quantité des RFI et les temps de réponse. Certaines RFI contiennent plusieurs thèmes. Une figure illustre les thèmes par paires les plus fréquentes dans une série de RFI, afin de faciliter l’interprétation des résultats.

Étude de cas

Notre étude de cas consiste à examiner les problèmes de conception récurrents par l’analyse des RFI de dix projets de construction en acier de plus de 5 000 tonnes.

Les dix projets sélectionnés comptent un total de 15 211 RFI. Ces RFI correspondent à 508 594 jours cumulés de temps de réponse.

Après analyse, les thèmes suivants ont été identifiés.

Tableau 1 : Thèmes les plus récurrents identifiés

Thèmes identifiés dans les RFI

L’analyse du tableau 1 nous permet de faire les observations suivantes :

  • Clarifier, Confirmer, Connexion et Niveau sont les mots les plus récurrents.
  • Connexion se retrouve dans 15 % des RFI.
  • Connexion représente 15 % du total des RFI et 10 % des temps de réponse.

 Les thèmes récurrents identifiés ont servi à générer la figure 2.

Relations entre les thèmes dans les RFI

Figure 2 : Relation entre les thèmes les plus récurrents

La figure 2 montre les liens entre les thèmes retrouvés dans les RFI.

Dans le cadre de cette étude, les problèmes récurrents identifiés sont :

  • Le besoin d’informations supplémentaires sur les croquis d’emplacement et la Poutre.
  • Le besoin d’informations supplémentaires concernant les Connexions.

Conclusions tirées de nos résultats

Cette étude présente les conclusions suivantes :

  • Une analyse sommative du contenu des RFI permet de cerner les problèmes récurrents intervenant entre les concepteurs et les fabricants.
  • Cette analyse quantifie le nombre de RFI et les délais de réponse correspondants en fonction des thèmes identifiés.
  • Les professionnels de l’industrie ont validé le problème d’information lié aux connexions dans les projets de construction en acier. Les résultats de cette étude le confirment.

Conclusion

Cet article propose d’améliorer la qualité des projets par une analyse qualitative du contenu des RFI. Les RFI sont une source d’information fiable qui peut révéler les problèmes récurrents. La particularité de cette étude est qu’elle propose le recours aux RFI plutôt qu’aux entretiens directs avec les professionnels. Par conséquent, les RFI peuvent améliorer la qualité des projets de construction. Dans cette optique, nous proposons d’appliquer les recommandations issues de notre analyse dans la complétion des projets de cette étude de cas pour évaluer les changements apportés.

Mathieu Fokwa Soh

Profil de l'auteur(e)

Mathieu Fokwa Soh est étudiant au doctorat au Département de génie de la construction de l’ÉTS.

Programme : Génie de la construction 

Chaire de recherche : Chaire de recherche industrielle sur l'intégration des technologies numériques en construction 

Laboratoires de recherche : GRIDD – Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti 

Profil de l'auteur(e)

Daniel Barbeau

Profil de l'auteur(e)

Daniel Barbeau est directeur de l’innovation numérique chez Canam et chargé de cours à l’ÉTS.

Programme : Génie de la construction 

Profil de l'auteur(e)

Sylvie Doré

Profil de l'auteur(e)

Sylvie Doré est professeure au Département de génie mécanique de l’ÉTS. Ses recherches portent sur les méthodologies de conception de la fabrication additive, la biomécanique orthopédique et l’enseignement de l’ingénierie

Programme : Génie mécanique 

Profil de l'auteur(e)

Daniel Forgues

Profil de l'auteur(e)

Daniel Forgues est professeur au Département de construction de l’ÉTS. Ses recherches portent sur les technologies de l’information et les communications dans la construction, la gestion de mégaprojets et la réingénierie des processus.

Programme : Génie de la construction 

Chaire de recherche : Chaire de recherche industrielle sur l'intégration des technologies numériques en construction 

Laboratoires de recherche : GRIDD – Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti 

Profil de l'auteur(e)


Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS