ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Grande cuvée pour l’École d’été sur l’innovation et le design technologique à l’ÉTS! - Par : Marjolaine Adam, Lorena Escandon, Louis Coté,

Grande cuvée pour l’École d’été sur l’innovation et le design technologique à l’ÉTS!


Marjolaine Adam
Marjolaine Adam Profil de l'auteur(e)
Marjolaine Adam termine un doctorat en éducation à l’UdeM. Elle est chargée de projet au Bureau des relations avec les diplômés et la collectivité de l'ÉTS et spécialiste des dynamiques urbaines et des systèmes d'innovation.

Lorena Escandon
Lorena Escandon Profil de l'auteur(e)
Lorena Escandon est doctorante au département du génie de la production automatisée de l’ÉTS de Montréal. Elle se spécialise dans l'utilisation des mégadonnées en soutien à la créativité.

Louis Coté
Louis Côté est conseiller stratégique à l'ÉTS.

L’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal est fière d’avoir réalisé avec succès la deuxième édition de l’École d’été internationale sur l’innovation et le design technologique, qui s’est déroulée du 30 juin au 29 juillet 2016.

Les étudiants de cette école d’été

Ils étaient 49 étudiants de 15 différentes nationalités à s’être inscrits au programme, dont 10 ÉTSiens. Les étudiants internationaux provenaient de nos partenaires privilégiés : City University of Hong Kong (Hong Kong), Nanyang Technological University (Singapour), RWTH Aachen University (Allemagne), TEC de Monterrey (Mexique), Univertà di Padova (Italie), Escola Politécnica da Universidade de Sao Paulo (Brésil), Iran University of Science and Technology (Iran), Czech Technical University in Prague (République tchèque), Hanyang University (Corée du Sud), KAIST (Corée du Sud), Universidad de Los Andes (Colombie) et Pontificia Universidad Católica de Ecuador (Équateur).

summer school1

Les étudiants lors d’un exercice d’idéation pour le premier projet proposé.

L’équipe enseignante pour ce cours (offert en anglais) était transdisciplinaire; nous avons pu compter sur l’appui scientifique et pédagogique de sept de nos professeurs pour les dimensions techniques du troisième projet : Michel Baraër, Pierre Bélanger, François Brissette, Christopher Fuhrman, Robert Hausler, Maarouf Saad et Matthew Toews. Deux autres professeurs, Lorena Escandon et Mario Dubois, ont enseigné aux étudiants les notions relatives à la créativité, à l’innovation et au travail en équipe internationale. Les étudiants ont aussi bénéficié de l’enseignement de la professeure de design industriel Mithra Zahedi, de l’Université de Montréal, qui les a initiés au concept du design thinking. Un designer industriel, Félix Guyon, leur a offert des conseils de design lors de la réalisation de leurs projets.

session fablab

Une formation réalisée à l’échofab leur a permis d’apprendre à faire du prototypage rapide avec une découpeuse laser et des imprimantes 3D.

Formation des équipes

L’objectif de l’École d’été 2016 était de former des équipes d’entrepreneurs en simulant le démarrage d’une entreprise innovante.  Les étudiants ont participé à la sélection de huit chefs d’équipe. Ces leaders ont par la suite choisi une problématique associée au troisième projet et sélectionné les membres de leur équipe. Pour ce, nous leur avons remis des cartes de chaque étudiant décrivant leur domaine d’étude, leur expérience et leurs compétences personnelles, sans toutefois révéler leur identité.

cartes participants1

Trois projets innovants

École d'été projets

 

Pour généraliser leurs nouveaux savoirs, trois projets ont été proposés :

  1. Un moteur défectueux à changer dans un voilier (2 heures);
  2. Des solutions innovantes pour une serre verticale d’aquaponie (18 heures);
  3. Des solutions innovantes pour préserver le Saint-Laurent (70 heures).

Projet 1 : un voilier en panne

Ce court projet de deux heures a permis aux étudiants à apprendre à se connaître et à s’initier aux nouvelles connaissances acquises relatives au travail d’équipe, à la gestion de conflits, aux processus et outils créatifs.

design technologique 2

Projet 2 : une serre verticale d’aquaponie en devenir

Le deuxième projet d’une durée de 18 heures a été réalisé pour l’entreprise Gestion Immobilière Quo Vadis dirigée par Nathalie Voland, gestionnaire d’entreprises et membre du conseil d’administration de l’ÉTS. Pour ce projet, l’entreprise en démarrage Éau, va concevoir et installer sous peu dans un bâtiment industriel de madame Voland, une serre hydroponique couplée à des bassins d’aquaculture de poissons. Ce jumelage de culture de plantes et de poissons s’appelle aquaponie. L’entreprise Éau a mis en place une petite serre de démonstration d’Aquaponie au marché Jean-Talon à Montréal que les étudiants ont pu visiter.

Aquaponie Éau

Les étudiants ont eu l’opportunité de visiter le projet d’aquaponie en démonstration au marché Jean-Talon de Montréal.

Les étudiants ont eu la chance de réaliser ce projet au laboratoire de co-création du Salon 1861, superbe endroit mis à la disposition des étudiants par madame Voland.

salon1861 ecole d'été

Une équipe présentant leur premier prototype « rapide » simulant un système robotisé pour la récolte des plantes cultivées.

IBMbluemix

Projet 3 : la préservation du fleuve Saint-Laurent

Par suite du deuxième projet, les étudiants ont acquis des connaissances relatives à l’utilisation de solutions infonuagiques (cloud) fournies gracieusement par IBM, aux métadonnées (Big data) en créativité, à la création d’un modèle d’affaires tenant sur une seule feuille (Business Model Generation) et à l’élaboration deubisoft1 prototypes rapides chez échofab, un fab lab de l’organisme Communautique. La compagnie Ubisoft, spécialisée dans la conception et la commercialisation de jeux interactifs, est venue leur parler de leur processus d’innovation.

Ce troisième projet d’une durée de 70 heures leur a permis de trouver une solution innovante à l’un des problèmes suivants pour préserver le fleuve Saint-Laurent :

  1. Prélever des échantillons d’eau du fleuve Saint-Laurent;
  2. Informer la population sur la qualité de l’eau du fleuve;
  3. Reconnaître et répertorier  les espèces rares ou envahissantes du fleuve;
  4. Réduire l’érosion des berges;
  5. Retirer les déchets solides qui polluent le fleuve.

Ces défis ont été proposés par la fondation De Gaspé Beaubien dans le cadre de la compétition AquaHacking qui a débuté au mois de mai 2016 et se terminera au mois d’octobre 2016.

À la fin de ce cours, chaque équipe a présenté son projet et un prototype de son produit à un jury formé de professeurs et d’invités externes. Au terme de ce programme d’un mois, ils ont obtenu trois crédits d’un cours de cycle supérieur. Souhaitons qu’ils tirent avantage de cette expérience pour créer une entreprise, poursuivre leurs recherches ou encore, intégrer le marché professionnel de l’emploi!

Auteurs

m. AdamMarjolaine Adam termine son doctorat en éducation à l’Université de Montréal. Géographe, elle est spécialisée dans la compréhension des dynamiques urbaines, des connectivités et des systèmes d’innovation. Elle est chargée de projet au Bureau des relations avec diplômés et la collectivité de l’ÉTS. Elle est aussi responsable des mises en liaison avec le Quartier l’innovation pour l’ÉTS. Elle a été la coordonnatrice exécutive des deux dernières éditions de l’École d’été.

lorenaLorena Escandon est doctorante au département du génie de la production automatisée de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal. Elle se spécialise dans l’utilisation de « Big Data » en soutien à la créativité. Elle a enseigné lors de la première édition de l’École d’été et a été coresponsable de cette deuxième édition.

 

L cotéLouis Côté est directeur du Bureau du développement de la recherche et des partenariats à l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal. Il est le directeur des deux éditions de l’École d’été internationale sur l’innovation et le design technologique.

 

 

[accordion title= »Référence des images » close= »1″]

  • Les images des étudiants et les figures proviennent des auteurs : la licence CC de Substance ÉTS s’applique à elles.
  • Le logo de la compagnie IBM provient de cette compagnie;
  • Les images du voilier et de la baleine ont été achetées sur le site Istock.com : elles sont protégées par des droits d’auteur.

[/accordion]

 

Marjolaine Adam

Profil de l'auteur(e)

Marjolaine Adam termine un doctorat en éducation à l’UdeM. Elle est chargée de projet au Bureau des relations avec les diplômés et la collectivité de l'ÉTS et spécialiste des dynamiques urbaines et des systèmes d'innovation.

Profil de l'auteur(e)

Lorena Escandon

Profil de l'auteur(e)

Lorena Escandon est doctorante au département du génie de la production automatisée de l’ÉTS de Montréal. Elle se spécialise dans l'utilisation des mégadonnées en soutien à la créativité.

Programme : Génie de la production automatisée 

Chaire de recherche : Canada Research Chair in Biomaterial and Endovascular Implants 

Laboratoires de recherche : NUMÉRIX – Laboratoire de recherche sur l’ingénierie des organisations dans un contexte d’entreprise numérique 

Profil de l'auteur(e)

Louis Coté

Profil de l'auteur(e)

Louis Côté est conseiller stratégique à l'ÉTS.

Profil de l'auteur(e)


Domaines d'expertise :

Gestion de l'innovation