ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Google Glass : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander - Par : Abraham Gomez,

Google Glass : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander


Abraham Gomez
Abraham Gómez est chercheur en TI. Ses intérêts de recherche incluent l’intelligence artificielle, les applications infonuagiques ainsi que les applications génétiques des mégas données. Il termine actuellement un doctorat à l’ÉTS.

L’image d’entête est de Max Braun, licence CC, source.

Enfin un article sur les très attendus « Google Glass » qui nous permet de comprendre leurs caractéristiques, leurs fonctions et l’un des éléments les plus importants et le moins souvent mentionné, leurs données : les façons de les saisir, les conserver… et les protéger?

De tous les changements technologiques dont nous sommes les témoins, seulement quelques-uns arriveront à influencer les habitudes et le comportement des consommateurs. Il arrive que ces technologies soient commercialisées trop tôt et que le public cible ou l’environnement ne soit pas près à les recevoir. Elles peuvent « mourir au feuilleton » ou végéter jusqu’à ce que les conditions se mettent en place pour qu’elles connaissent le succès commercial espéré.

AGwearglass2

L’évolution des ordinateurs dit «portables». Source [Img1]

.

Une de ces technologies est la technologie portable (wearable technology, wearable computer, ou body-borne computer en anglais). Une définition formelle se libelle comme suit: « ce sont des dispositifs électroniques miniatures qui sont portés directement par l’utilisateur sous, avec ou sur les vêtements, les données recueillies peuvent être utilisées par le porteur ou par d’autres personnes via WiFi. » Cette technologie inclut des lunettes, montres, gants, bijoux, etc.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les lunettes développées par Google, « les Google Glass », sur les caractéristiques, leurs fonctions, la manière qu’elles recueillent les données qui seront enregistrées et les impacts qui en découlent.

aggoogleglass0

Source [Img2]

Le projet Google Glass est un programme de recherche & développement lancé par Google sur la création d’une paire de lunettes à réalité augmentée. Ici, réalité augmentée signifie un système informatique qui rend possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité, tout en temps réel.

Le projet est entré en phase d’expérimentation en avril 2012. Et actuellement, il est complètement fonctionnel.

Les Google glass ont été conçus pour offrir sept fonctionnalités :

  1. Prendre des photos
  2. Enregistrer des vidéos
  3. Obtenir des directions
  4. Envoyer des messages
  5. Faire des appels téléphoniques
  6. Faire des visioconférences (Hangouts)
  7. Accéder à Google.

Pour faire ça, elles doivent profiter d’un branchement à l’Internet à partir du téléphone intelligent de l’utilisateur qui communique avec les lunettes via WiFi ou Bluetooth. Google a développé seulement la monture des lunettes, pas les lentilles, c’est la raison pour laquelle Google envisage des partenariats avec des détaillants de lunettes de soleil comme Ray-Ban ou Warby Parker. Les Google Glass pourront aussi avoir des lentilles qui correspondent à la prescription du porteur. La variété est la clé pour les personnes qui utilisent des lunettes de prescription et qui voudraient les remplacer par des Google Glass.

AGwearglass3

Source [Img3]

Le lancement commercial du produit est planifié pour décembre 2014 et l’un des défis majeurs pour Google sera de convaincre les utilisateurs de changer leurs lentilles conventionnelles pour des Google Glass.
Les Google glass sont équipés d’une fente standard mini USB pour se brancher,  communiquer et fournir de l’énergie électrique. En plus, elle comporte trois boutons : le bouton de réinitialisation, le bouton Glass (pour faire une synchronisation) et finalement un obturateur pour prendre des photos malgré que la grâce de l’appareil soit de tout faire par commandes vocales (Google a considéré qu’un bouton serait pratique pour accéder rapidement à l’appareil photo).

La mémoire totale sera d’une capacité de 16 Go mais limitée à 12 Go disponibles et partagées dans le nuage en utilisant l’application MyGlass, qui va permettre la synchronisation des informations sur toutes sortes d’appareils. Quant à la batterie, elle aura une autonomie d’une journée qui variera en fonction de l’utilisation : par exemple, si vous utilisez souvent le Google Hangouts, il est certain que le temps d’autonomie sera réduit.
Dans un avenir rapproché, Google planifie d’utiliser les Google Glass en relation avec d’autres logiciels pour concevoir des produits, jouer et faire d’autres activités de la vie quotidienne. Google s’est orienté dans cette direction, possiblement à cause de la concurrence des autres entreprises dans ce créneau de marché comme SpaceGlasses. Pour le moment, Google a décidé de se concentrer sur les sept fonctions clés déjà mentionnées ci-dessus.

Le prochain article de cette série de deux abordera plus spécifiquement la manière dont Google a planifié d’enregistrer les données recueillies et l’endroit où elles seront sauvegardées. C’est l’un des éléments les plus importants et le moins souvent mentionné : les données et la façon de les saisir, les conserver… et les protéger.

 

Abraham Gomez

Profil de l'auteur(e)

Abraham Gómez est chercheur en TI. Ses intérêts de recherche incluent l’intelligence artificielle, les applications infonuagiques ainsi que les applications génétiques des mégas données. Il termine actuellement un doctorat à l’ÉTS.

Programme : Génie des technologies de l'information  Génie logiciel 

Profil de l'auteur(e)


Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS
commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *