ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Gaspillage de données : le nouveau défi de notre ère - Par : Hamidreza Pourzarei,

Gaspillage de données : le nouveau défi de notre ère


Hamidreza Pourzarei
Hamidreza Pourzarei Profil de l'auteur(e)
Hamidreza Pourzarei est étudiant au doctorat au Département de génie de la construction et des systèmes.

Le gaspillage de données augmente le temps de traitement

L’image d’en-tête a été achetée sur Istock.com et est protégée par des droits d’auteur.

À l’ère actuelle, l’ère numérique, les êtres humains sont aux prises avec de nombreux défis. Plus précisément, on constate que la quantité d’outils qui produisent ou utilisent des données (médias sociaux, applications, etc.) augmente considérablement. Chacun de nous produit et utilise une énorme quantité de données chaque jour, que nous ayons conscience ou non de leur importance et de la manière dont elles nous affectent.

Avant d’aller plus loin, précisons ce qu’on entend par « données ». Les données peuvent être définies selon différents points de vue (entreprise, ordinateur, etc.). Selon le Robert, « donnée » est défini comme suit :

« Représentation conventionnelle d’une information (fait, notion, ordre d’exécution) sous une forme (analogique ou digitale) permettant d’en faire le traitement automatique. »

Cette définition nous permet de voir que les données peuvent aider à la prise de décision. En outre, données et informations peuvent être traitées et produites à la fois en ligne et hors ligne et les caractéristiques des données peuvent accroître leur importance.

Une nouvelle monnaie

L’auteur estime que, de nos jours, le bien le plus précieux au monde, ou même la « monnaie du jour » n’est pas l’or, le pétrole, etc., mais les données ! Parce que les données peuvent servir à tout ce qui touche nos vies, comme nous aider dans la prise de décision, accroître les occasions de commercialisation et la productivité de l’entreprise, affecter les politiques de l’État, et plus encore. Le nombre de personnes utilisant des outils ou des applications produisant des données augmente rapidement. Une étude menée en 2017 a démontré que plus de 3,81 milliards d’utilisateurs accèdent à des services Internet, 2,91 milliards sont des utilisateurs actifs de médias sociaux, 4,96 milliards des utilisateurs mobiles uniquement et 2,70 milliards des utilisateurs actifs de médias sociaux mobiles.

Les données sont la nouvelle monnaie

Ces chiffres nous permettent de voir combien de données et d’informations sont produites uniquement en ligne, et principalement par des humains; d’autres informations et données sont produites et utilisées par des machines hors ligne. La question est maintenant de savoir pourquoi les données sont si importantes. De nombreuses raisons et perspectives peuvent ressortir quant à l’utilisation et à l’analyse des données, parmi lesquelles :

  1. Adaptation au but visé
  2. Meilleure continuité
  3. Mesures de sécurité
  4. Souci de transparence
  5. Réduction des coûts
  6. Performance distinctive

 Quand plus c’est trop

Comme les données sont l’un des biens les plus précieux au monde, elles doivent être utilisées de manière efficace, avec un minimum de gaspillage. Le concept de gaspillage de données signifie que machines et personnes produisent des données et des informations inutiles ou en téléchargent plus que nécessaire, ce qui entraîne une augmentation du temps de traitement.

L’auteur propose donc une première définition du concept de gaspillage de données, à savoir :

« Le gaspillage de données est tout type de données et d’informations, produites dans un but précis ou non, jetées après utilisation ou qui sont sans valeur, défectueuses ou inutilisables. »

Cette définition a pour but de reconnaître le type de données et d’informations à considérer comme un gaspillage de données. Un des objectifs est de réduire le temps de traitement pouvant affecter notre vie quotidienne, à savoir :

  1. Réduire le temps de calcul de nos appareils personnels (cellulaire, portable, etc.);
  2. Réduire le temps de calcul des serveurs et des machines, ce qui peut avoir une influence importante sur le processus décisionnel des entreprises;
  3. Optimiser la complexité des modèles de données en important uniquement les bonnes données, sans données inutiles;
  4. Optimiser le processus décisionnel en gestion de crise et gestion des risques en fournissant les bonnes données et informations;

Ce ne sont là que quelques avantages de la réduction du gaspillage de données dans notre vie quotidienne. Ceci fait partie d’une recherche plus vaste sur l’organisation des données et, à la prochaine étape, l’auteur proposera un cadre ou une typologie sur la manière d’identifier et de classifier le gaspillage de données en définissant ses caractéristiques.

Hamidreza Pourzarei

Profil de l'auteur(e)

Hamidreza Pourzarei est étudiant au doctorat au Département de génie de la construction et des systèmes.

Programme : Génie de la construction 

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *