ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Facebook et Google investissent en Intelligence artificielle - Par : Substance,

Facebook et Google investissent en Intelligence artificielle


L’image d’entête est de John Danaher, aucune restriction d’usage indiquée sur le site source.

Facebook s’associe à l’Université de New York (NYU) pour créer un nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle (AI). Le géant des réseaux sociaux confirme ses projets de recherche en « deep learning », une branche de l’intelligence artificielle qui vise l’exploitation des données publiées par ses quelques 1,65 millions d’utilisateurs quotidiens sur Facebook. Il s’agit en particulier d’« apprendre à des machines à extraire des connaissances » de ces données pour « générer de nouvelles idées sur le monde et répondre aux questions que les gens se posent ».

Yann LeCunMark Zuckerberg, président de Facebook a annoncé le 9 décembre 2013 un partenariat avec le «Center for Data Science» de l’Université de New York, et la nomination du professeur français Yann LeCun, comme Directeur du nouveau laboratoire.
Technology review expliquait le 20 septembre 2013 que les expérimentations de « deep learning » consistent à simuler le fonctionnement des cellules du cerveau humain pour traiter les contenus partagés sur les réseaux sociaux. Même si le contenu des recherches est gardé secret, le principe est d’apprendre à un logiciel à analyser le sens des messages, à reconnaitre le contenu des photos et à identifier précisément les émotions et les sentiments des utilisateurs, pour en définitive prédire le comportement futur des utilisateurs, et leur proposer du contenu ou des mises à jour pertinentes.

TBbluefin

Un exemple d’une application «deep learning» : la  technologique «Bluefin labs» conçu par le MIT media Lab interprète sémantiquement les commentaires émis par des gens sur les médias sociaux et les relient automatiquement au programme télé ou à la publicité télé qu’ils écoutent.

Facebook n’est pas seul en intelligence artificielle : Google a payé plus de $400 millions pour acheter une entreprise en démarrage appelée DeepMind  mise sur pied par  Demis Hassabis  neuroscientiste et créateur virtuose de jeux,  Shane Legg et Mustafa Suleyman. Selon plusieurs analystes, ce n’est pas leurs produits mais plutôt leurs spécialistes que Google a acquis par cette transaction.

Et ce n’est juste qu’un début…

 


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *