ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Pourquoi une chaire de recherche en fabrication additive à l’ÉTS? - Par : Substance,

Pourquoi une chaire de recherche en fabrication additive à l’ÉTS?


Une nouvelle chaire de recherche en fabrication additive (aussi connue sous les vocables « Impression 3D » et « 3D Printing ») a été créée à l’ÉTS pour apprendre à maîtriser les procédés de fabrication additive dans plusieurs domaines manufacturiers comme l’aéronautique et les technologies de la santé. Nous aborderons dans ce premier article l’importance de cette nouvelle chaire en fabrication additive, article a été écrit suite à une entrevue réalisée avec le professeur Vladimir Brailovski.

Nous vous invitons aussi à la conférence gratuite que donnera le professeur Brailovski lors de la Soirée des Cycles Supérieurs du 27 janvier 2015 à 18 heures à la plateforme d’idéation du carrefour d’innovation INGO. Inscrivez-vous!

Nouvelles chaires de recherche créées à l’ÉTS

Le 26 novembre 2014, l’École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) annonçait la création de six nouvelles chaires de recherche issues du programme de création de chaires de recherche (CRÉTS) inauguré en 2011. Le professeur de génie mécanique Vladimir Brailovski fait partie de ces nouveaux titulaires de chaires de recherche.

La chaire de recherche CIFA

Cette chaire s’appelle la chaire de recherche ÉTS en ingénierie des procédés, des matériaux et des structures pour la fabrication additive (CIFA). Elle a pour objectif principal de mieux comprendre les relations qui existent entre la conception, le procédé et les propriétés des composants fabriqués par les technologies de fabrication additive. Cette relation a fait et continue de faire l’objet de maintes recherches, peu importe le procédé de mise en forme ou de création de structure choisi. Le but ultime, ce n’est pas le développement d’un procédé, ni de matériaux, mais bien le développement d’un produit doté d’un certain nombre de propriétés recherchées.

L’importance de la triade conception, procédé et propriété du produit

Ce produit, nous le conçevons à partir d’un matériau ou d’un ensemble de matériaux. Nous le fabriquons en faisant quelques transformations. Ce qui se passe, c’est que dans cette triade conception, procédé et propriété du produit, chaque paramètre est important et lié aux autres. Les propriétés d’un matériau influencent les propriétés de service d’un produit. La façon dont ce matériau est mis en forme influence aussi ses propriétés de service, car les conditions de transformation affectent la microstructure du matériau transformé et donc ses propriétés. Si nous changeons un ou des éléments de cette triade, comme la conception ou le procédé, nous nous retrouverons avec un produit possédant d’autres gammes de propriétés.

Il faut donc tenir compte de l’aspect de la conception d’un produit. On ne peut pas faire un produit sans considérer son application et sans penser à la façon dont nous allons le fabriquer. Prenons un exemple classique : si nous utilisons le procédé de la coulée pour obtenir une forme établie à partir d’un matériau choisi, nous obtiendrons un produit avec des propriétés données. Maintenant, si au lieu d’utiliser le procédé de la coulée, nous utilisons la forge pour fabriquer le même produit de même forme avec le même matériau, les propriétés seront différentes. Concevoir un produit sans tenir compte du procédé de fabrication présente un risque important d’obtenir un produit ne possédant pas les propriétés requises.

Chaire_ETS_Brailvoski_001

Raison d’être de cette chaire de recherche

Dans les domaines fortement réglementés comme l’aéronautique, les concepteurs de produits doivent bien connaître les relations de cette triade conception, procédé et propriété du produit. Imaginez alors qu’un concepteur de produits en aéronautique veuille faire usage d’un procédé pas vraiment connu, pas vraiment maîtrisé, comme le sont actuellement les procédés par fabrication additive, pour fabriquer un produit devant posséder des propriétés précises. Vous pouvez maintenant réaliser les risques encourus?

Voilà la raison d’être de la chaire de recherche ÉTS en ingénierie des procédés, des matériaux et des structures pour la fabrication additive (CIFA) : apprendre à maîtriser les procédés de fabrication additive pour différents domaines manufacturiers comme l’aéronautique et les technologies de la santé.

Présentation du professeur Brailovski

Le professevbrailovski1ur Vladimir Brailovski oeuvre dans plusieurs projets multidisciplinaires exigeant une expertise dans les domaines des matériaux, de la conception et des procédés de fabrication. Depuis 20 ans, il s’intéresse plus particulièrement à la conception et la fabrication des dispositifs en alliages à mémoire de forme et dans ce domaine, il jouit d’une forte reconnaissance internationale. La fabrication additive représente une extension naturelle de ses activités de recherche dans le domaine des procédés de la mise en forme. Il est professeur au département de génie mécanique de l’École de technologie supérieur de Montréal.