ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Enrichir son passage à l’ÉTS : mode d’emploi - Par : Gabriel Roberge,

Enrichir son passage à l’ÉTS : mode d’emploi


Cet article a été écrit dans le cadre du cours Leadership et responsabilité collective offert aux étudiants de l’ÉTS à la session d’hiver 2021, grâce au soutien de la Fondation Jarislowksy. Le thème retenu cette année était : Regards multidisciplinaires sur la pandémie de la COVID-19.

Gabriel Roberge
Gabriel Roberge Profil de l'auteur(e)
Gabriel Roberge est étudiant au baccalauréat au Département de génie des systèmes de l’ÉTS.

Club Éclipse de l’ÉTS

Club Éclipse de l’ÉTS.

La dernière année ne fut pas la meilleure pour tous les étudiants de ce monde. Je me souviens d’avoir compté depuis combien de temps je ne m’étais pas présenté sur le campus quand j’y suis allé, cet hiver : un an et 2 jours! Tu me diras que ça en fait beaucoup de temps de transport épargné. À ça, je réponds : « on finit par s’en ennuyer, crois-moi ». Je t’écris aujourd’hui pour te redonner foi en tes études et peut-être parce que j’aurais aimé lire ce genre de lettre au cours de la dernière année.

Pour te mettre en contexte, je suis un étudiant bientôt en 3e année, qui est venu à l’ÉTS après avoir fini sa technique au cégep. Ma première année a été palpitante dans le sens où j’ai dû m’adapter à beaucoup de nouveautés, ce qui a fait mûrir ma réflexion. Ce n’est pas tout le monde qui sait exactement où il veut être dans 10 ans, en fait c’est probablement une minorité. Première session, je m’habitue au style d’enseignement, à naviguer dans l’école des grands et à faire fonctionner les micro-ondes. Deuxième session, tous mes amis à l’ÉTS, car j’ai eu la chance de m’en faire tout juste en rentrant, s’en vont en stage. Oui, je t’entends, toi, qui a eu à te faire des amis via les cours en ligne, courage! Bref à ce moment-là, deux choix s’offrent à moi : je peux jouer à l’homme solitaire et attendre que mes compagnons reviennent ou alors sauter dans cette communauté étudiante inconnue et voir ce qui en sortira. Je me souviens de m’être demandé : « et s’ils ne revenaient pas à cause d’un changement de programme ou simplement parce que ce n’était pas fait pour eux? Pour qui vais-je à l’université? Pour mes amis? C’est pour moi que je suis là. C’est à moi que serviront ces apprentissages. » Alors j’ai sauté!

On parle souvent du prestige des écoles, de la qualité de l’enseignement ou encore de la quantité de « partys » organisés, mais, si tu veux mon avis, ce qui définit une université, c’est la vie étudiante. Ce sont des étudiants, comme toi ou moi, qui la forment. Alors si tu trouves qu’il manque un peu de bleu, tu rajoutes un peu de bleu. C’est l’ambition des étudiants qui fait boule de neige et c’est comme ça que les projets s’accomplissent. À propos de l’enseignement, les domaines universitaires sont régis par des ordres professionnels ou des corporations pour assurer la qualité des programmes d’ingénieurs ou autres, peu importe l’établissement. Ai-je choisi la bonne université? L’autre est-elle meilleure? Ah ça, je ne connais pas grand-monde qui a essayé plus d’une université avant de faire son choix. Dans tous les cas les résultats risquent de se ressembler.

Club Sonia de l’ÉTS

Pour ce qui est du programme, seul le temps te dira s’il est fait pour toi. On nous apprend à apprendre. Il n’y a donc rien de perdu : le mot réorientation n’a pas été inventé pour rien. Cependant, ce que tu contrôles, c’est comment tu investis ton temps pendant tes études.  Et tu sais ce qui est plus enrichissant que des cours universitaires, mais surtout une façon de t’épanouir? C’est la vie étudiante : t’impliquer dans des compétitions internationales, des évènements, des projets communautaires et j’en passe. Vas-y! Va parcourir la liste des clubs et regroupements étudiants de l’ÉTS. Note ceux qui t’intéressent le plus. Je te donne le défi de te joindre à l’un de ceux-ci pendant ta prochaine session. Peut-être qu’il ne te plaira pas finalement. Si c’est le cas, tu les remercies gentiment et tu en essaies un autre. Honnêtement, ce fut la meilleure décision de mon parcours universitaire à ce jour. Tu me diras, ce n’est pas fait pour tout le monde les clubs! Je te répondrais qu’il y a toutes sortes de clubs pour toutes sortes d’étudiants. Tu apprends à collaborer avec des étudiants qui ont les mêmes buts que toi dans un environnement inspirant, tout ça pour atteindre des objectifs « trippants » sans avoir les lourdes responsabilités et l’engagement que tu aurais en entreprise. Ne serait-ce que pour te changer les idées entre tes cours, tu serais gagnant. Attention, je ne dis pas que c’est à prendre à la légère, il s’agit simplement de trouver celui ou ceux qui te conviennent en fonction du niveau d’implication que tu désires. 

Tu t’es rendu jusqu’ici? J’ai un secret de plus pour toi. Il existe d’autres façons de s’épanouir à l’ÉTS par des moyens auxquels tu ne t’attendais peut-être pas. Parfois, des professeurs créent des projets spéciaux. Ils sélectionnent quelques étudiants pour les aider à mener à terme un projet bien précis. C’est par l’entremise des clubs que j’ai entendu parler de cette possibilité. On apprend ce genre d’occasion souvent par le bouche-à-oreille. De plus, ça te donne des crédits, comme un cours.

Finalement, il y a des cours hors cheminement, comme des cours de langues, mais aussi si tu es chanceux, un cours comme Leadership et responsabilité collective peut apparaître comme par magie et t’offrir une opportunité en or de t’enrichir et t’investir dans différents domaines connexes à tes études. Des conférenciers renommés, des questions pas faciles et des discussions mémorables. Ça, c’est pour ceux qui mangent trois fois par jour de l’enrichissement, mais, si tu t’es rendu jusqu’ici, c’est peut-être parce que tu es un de ceux-là!

Gabriel Roberge

Profil de l'auteur(e)

Gabriel Roberge est étudiant au baccalauréat au Département de génie des systèmes de l’ÉTS.

Programme : Génie de la production automatisée 

Profil de l'auteur(e)

Recevez les dernières actualités scientifiques de l'ÉTS
commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *