ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Création de la Maison du Logiciel Libre à l’ÉTS - Par : Jean-Marc Robert,

Création de la Maison du Logiciel Libre à l’ÉTS


Jean-Marc Robert
Jean-Marc Robert Profil de l'auteur(e)
Jean-Marc Robert est professeur au Département de génie logiciel et des T.I. Ses recherches portent sur la sécurité, les systèmes de détection et de prévention d’intrusion et la gestion de la confiance.

L’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal est fière d’accueillir sous son toit la Maison du logiciel Libre, ML2.

Cette maison, créée en partenariat avec d’autres universités québécoises (Concordia, McGill, École polytechnique de Montréal, Université de Sherbrooke, Université de Montréal, UQÀM), a pour mission le perfectionnement des compétences des étudiants universitaires et l’augmentation de leur potentiel d’embauche.

ML2

Problématique

En entreprise, un grand nombre de décideurs affirment que peu de nouveaux diplômés ont été exposés à des problèmes complexes.  Google, Nuance et d’autres entreprises de haute technologie recourent à des tests de programmation comme élément principal pour leur processus d’évaluation des candidats.

Les stages en industrie constituent une solution simple et efficace pour permettre aux étudiants de mieux saisir la dimension pratique de l’informatique et du génie logiciel. Ils constituent aussi pour eux des occasions de se découvrir un intérêt pour un domaine particulier, de le cultiver puis d’en faire leur spécialité. Un stage de bonne qualité multiplie les possibilités d’emploi tout en étant garant d’un meilleur profil professionnel.

Toutefois, la plupart du temps, les stagiaires collaborent à des projets propriétaires, ce qui a comme conséquence d’enlever la possibilité aux futurs employeurs d’examiner leurs réalisations.

Solution novatrice

La Maison du Logiciel Libre permettra aux étudiants de se constituer un portfolio présentant leurs contributions à des logiciels libres et aux employeurs éventuels d’évaluer par eux-mêmes les compétences des étudiants en matière de programmation. Les étudiants seront jumelés à des projets de logiciel libre chapeautés par des professeurs et des mentors de ML2 dans le cadre de stages, de projets de fin d’étude et de projets d’études graduées. De leur côté, les entreprises pourront avoir accès à des recrues potentielles, augmenter la vitesse de développement tout en réduisant les coûts des fonctionnalités et créer des liens au sein d’un réseau regroupant sept universités.

En-tête

Le hall principal de l’ÉTS héberge ML2 depuis octobre 2015. En septembre 2016, ML2 déménagera dans l’ancien Planétarium de Montréal, un site de 3 000 pi2 spécialement réaménagé pour l’occasion.

Planetarium

800px-Googlelogo250Bonne nouvelle!

La Maison du Logiciel Libre a conclu des ententes de partenariat avec Google et Savoir-faire Linux qui deviennent membres fondateurs de la maison du logiciel savoir faire Linuxlibre. Elle collabore aussi avec le Quartier de l’Innovation, une plateforme créative, dynamique et dédiée aux besoins des acteurs montréalais, québécois et canadiens de l’innovation. L’ouverture officielle de ML2 aura lieu le 1er décembre 2015,
sur invitation seulement.

Logo-Quartier-innovation250Pour plus d’information, visiter le site web de la Maison du Logiciel Libre.

Inscrivez-vous aujourd’hui!

 

SondageAuteur

JMRobert150

Jean-Marc Robert est directeur et professeur au Département de génie logiciel et des TI à l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal. Ses travaux de recherche portent sur la sécurité des systèmes d’information: des réseaux de télécommunication aux réseaux d’entreprise, des systèmes embarqués aux systèmes distribués. Ses axes d’intérêt sont le développement de protocoles fiables et robustes et l’’analyse des logiciels malveillants et des incidents informatiques.

[accordion title= »Référence des images » close= »1″]

  • L’image d’entête et les autres images de cet article proviennent de l’auteur : la licence CC de Substance s’applique à elles;
  • Les images de logos proviennent des entreprises.
    [/accordion]

Jean-Marc Robert

Profil de l'auteur(e)

Jean-Marc Robert est professeur au Département de génie logiciel et des T.I. Ses recherches portent sur la sécurité, les systèmes de détection et de prévention d’intrusion et la gestion de la confiance.

Programme : Génie logiciel  Génie des technologies de l'information 

Laboratoires de recherche : LASI – Laboratoire en architecture de systèmes informatiques 

Profil de l'auteur(e)


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *