ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Copier le cerveau humain dans une machine, est-ce possible? - Par : Substance,

Copier le cerveau humain dans une machine, est-ce possible?


cerveau humain

L’image d’entête est de Pixabay, licence CC, source.

Un des plus ambitieux projets du domaine des technologies de l’information vise à faire une copie fonctionnelle de notre cerveau dans une machine. Ce sujet est si important qu’il a inspiré plusieurs longs métrages, comme par exemple le film « Transcendence » qui met en scène Johnny Depp. Dans ce film l’épouse d’un scientifique (Depp) veut « transcender » l’esprit de son défunt mari, en mettant une copie de son cerveau dans un ordinateur révolutionnaire, muni d’une conscience et capable de réfléchir.

De prime abord, l’idée semble être absolument un tour de force, mais des progrès importants ont été accomplis dans ce domaine, de plus, chaque année, il y a beaucoup de conférences, de foires et d’expositions, comme la « Transhuman Visions 2.0 » tenue à Piedmont, Californie en mars 2014.

poster trans

Une des conférences intéressantes a été donnée par Randal Koene, neuroscientifique qui va au-delà bien au delà des objectifs de « Transhuman Visions 2.0 ». Il cherche à copier le cerveau humain dans une machine pour s’approcher de cette façon de la vie éternelle. Son projet propose de transférer le cerveau dans un ordinateur. Il doit d’abord commencer par cartographier le cerveau, grâce à une codification de ses impulsions électriques.

Ce projet doit enregistrer l’activité des neurones individuels, à l’aide des réseaux d’électrodes autour de la tête de collaborateurs participants à ce projet. Le département de génie électrique et informatique et l’Institut de neuroscience Helen Wills de l’Université de Californie, Berkeley, ont proposé d’utiliser des particules nanométriques appelées poussière de neurones pour intégrer un jour dans le cortex humain une interface sans fil cerveau-machine.

Schéma neuronal du système de poussière montrant l'emplacement des systèmes d'interrogations par ultrasons sous le crâne et les senseurs de détection de poussière neuronal indépendants dispersés dans tout le cerveau.

Schéma neuronal du système de poussière montrant l’emplacement des systèmes d’interrogations par ultrasons sous le crâne et les senseurs de détection de poussière neuronal indépendants dispersés dans tout le cerveau.

Leur projet est de concevoir une interface cerveau-machine ou interface neuronale directe qui resterait viable pour la vie.

Est-ce que cette science-fiction deviendra de la vraie science dans un avenir prochain? S’il advenait que ça fonctionne, seriez-vous intéressé à vivre éternellement??

Comme l’illustre si bien la comédie de science-fiction «La mort vous va si bien» (1992), il y a des bien des avantages et quelques inconvénients à vivre éternellement…

Pour plus d’informations


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *