ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Aider l’industrie de la construction dans sa transition numérique - Par : Substance,

Aider l’industrie de la construction dans sa transition numérique


Le professeur Ali Motamedi a été accueilli au Département de génie de la construction l’automne dernier.

Digital tools in construction engineering

Achetée sur Istock.com. Droits d’auteur.

Spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information en construction et opération de bâtiments, Ali Motamedi s’intéresse notamment à l’internet des objets (IoT), à la localisation, à la modélisation des données du bâtiment (BIM) et à la visualisation de données.

Le professeur Motamedi, d’origine iranienne explique : « Mon but est d’aider l’industrie de la construction du Québec dans sa transition numérique et la réingénierie de ses processus. Je participe à la création de modèles numériques d’un bâtiment dans lesquels sont inscrites toutes les informations recueillies au cours de sa vie utile. Ces modèles sont alimentés grâce aux données transmises par les capteurs et les systèmes d’automatisation du bâtiment. Ils sont très utiles pour améliorer le cycle de vie des processus, de la conception à l’entretien du bâtiment, en passant par sa mise en service », explique le professeur d’origine iranienne.

Ce qui passionne Ali Motamedi dans ses recherches, c’est le fait que des applications concrètes en ressortent et « améliorent les pratiques actuelles de l’industrie de façon très palpable », poursuit-il. Sa motivation profonde est aussi citoyenne, car ses travaux ont un effet direct sur l’environnement. Les applications qui résultent de ses travaux et améliorent de façon bien concrète les pratiques de l’industrie sont particulièrement stimulantes pour le chercheur. « Mes recherches visent à améliorer l’efficacité du travail dans l’industrie de la construction, la protection des travailleurs sur les chantiers et des habitants ainsi qu’à réduire le fort impact de la construction sur l’environnement », souligne le chercheur. Il fait d’ailleurs partie du Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti (GRIDD) de la Chaire de recherche industrielle sur l’intégration des technologies numériques en construction à l’ÉTS, dont la mission est de transformer les façons de pratiquer et d’enseigner la construction au Québec dans une perspective de créer un cadre bâti durable.

Chercheur engagé pour le développement durable

Ali Motamedi, professor in the Department of Construction Engineering at École de technologie supérieure

Ali Motamedi, professor in the Department of Construction Engineering at ÉTS

Ali Motamedi est titulaire d’un doctorat de l’Université Concordia. Sa recherche portait sur l’intégration du BIM et de l’internet des objets dans la construction et l’exploitation de bâtiments, notamment pour permettre les analyses visuelles. De 2014 à 2016, il a aussi fait partie d’un groupe de recherche de l’Université d’Osaka, au Japon, travaillant en réalité virtuelle ou augmentée basée sur des modèles BIM dans le but de créer des applications destinées à la conception, à la construction et à l’entretien des bâtiments. Il a enseigné et dirigé des travaux d’étudiants tant à l’Université d’Osaka qu’à l’ÉTS.

L’ingénieur a une longue expérience dans le secteur privé. Il a travaillé en technologies de l’information comme concepteur, chargé de projet, puis consultant. Il a également mené une recherche dans le domaine du BIM et de la gestion des installations pour l’entrepreneur en construction Pomerleau.

En joignant le corps professoral de l’ÉTS, Ali Motamedi a choisi la voie de la recherche et de l’enseignement. « Travailler dans un environnement universitaire me permet d’interagir avec de jeunes talents créatifs, de leur transmettre mes connaissances en génie et l’éthique du métier, et aussi de bénéficier de la liberté du chercheur pour faire évoluer les connaissances et les technologies au profit de l’humanité et de l’environnement », déclare-t-il.


commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *