ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
La voiture volante : l’avion‐­­automobile - Par : Substance,

La voiture volante : l’avion‐­­automobile


Note de l’éditeur

Qui n’a jamais rêvé de s’échapper des bouchons de circulation en s’envolant à bord de sa voiture volante? Nous abordons une série de cinq articles dans lesquels l’histoire des voitures volantes vous est racontée en images et en vidéos. Ce premier article porte sur les prototypes conçus au début du 20e, plusieurs de type avion‐­­automobile. La suite sera présentée bientôt dans les articles suivants :

Les six concepts de la voiture volante

Pour comprendre comment les voitures volantes ont cherché à conquérir le ciel, il faut tout d’abord connaître les différents concepts élaborés jusqu’à ce jour par des inventeurs qui ont bien souvent risqué leur vie dans cette aventure et même, pour certains, perdue. Les six concepts proposés ici vous permettront de mieux comprendre l’histoire palpitante des voitures volantes tout en vous présentant un aperçu de demain :

  1. L’avion‐­­automobile dont les ailes sont repliées ou enlevées pour prendre la route : à la base, c’est un avion;
  2. La voiture volante munie d’ailes repliables ou intégrées : à la base, c’est une voiture;
  3. La voiture qui devient volante en s’intégrant de façon fixe ou amovible à une partie d’avion;
  4. La voiture volante munie de turbines pour décoller et atterrir à la verticale;
  5. La voiture volante munie d’hélices, à la manière d’un hélicoptère ou d’un autogire;
  6. Le véhicule personnel aérien (PAV) (sans roue).

____________________________________

1917 : l’avion‐­­automobile Curtiss

 

avion‐­­automobile

L’avion des frères Orville et Wilbur Wright venait à peine de quitter le tarmac en 1903 que déjà d’ingénieux inventeurs cherchaient à les faire rouler sur nos routes. Considéré comme étant le premier avion‐­­automobile inventé, l’avion-automobile Curtiss, créé par Glenn Curtiss en 1917, était un véhicule à 3 places (une place avant et deux places arrière) intégré à un avion-triplan. Lors des premiers essais, les roues ont décollé du sol, mais sans plus : il n’a jamais réussi à voler. La Première Guerre mondiale a mis fin à ses expérimentations.

avion‐­­automobile

1921 : l’avion‐­­automobile Tampier

avion‐­­automobile

En France, René Tampier a présenté en 1921 un prototype d’avion-automobile qui a fait sensation : le pilote n’avait qu’à se retourner dans la cabine de pilotage de l’avion pour se déplacer sur des routes, une fois les ailes repliées. Ce prototype a été le seul construit : il a terminé sa vie au musée en raison de problèmes de fiabilité.

 

avion‐­­automobile

Lorsque ce prototype roulait sur la route, pouvez-vous imaginer le champ de vision du conducteur, obstrué par la queue de l’avion?

 1925 – 1942 : l’avion‐­­automobile Skroback

 

avion‐­­automobile

Frank E. Skroback a produit le prototype d’avion-automobile Skroback muni de trois courtes ailes biplans. Ce prototype a été mis à l’essai en 1945 mais n’a jamais réussi à voler. Le modèle réduit de cet avion‐­­automobile (dans la vidéo ci-dessous) n’a pas eu plus de chance…

 1935 – 1942 : l’avion‐­­automobile Autogyro AC-35

 

avion‐­­automobile

L’Autogyro AC-35 a été développé aux États-Unis par l’Autogiro Company of America. Le prototype construit est un avion‐­­automobile volant à la manière d’un autogire. Il a réussi à voler, mais n’a jamais été commercialisé.

Ce prototype possédait une caractéristique très utile pour les usagers de la route : il pouvait décoller à la verticale!

1935 – 1957 : l’avion‐­­automobile Waterman Arrowmobile

avion‐­­automobile

L’américain Waldo Waterman a conçu l’Aerobile aussi appelé l’Arrowmobile, un avion muni d’ailes démontables.  Il en a produit six prototypes dont plusieurs ont réussi à voler, mais n’a pas commercialisé cette invention.

1939 : la voiture volante Southernaire Roadable

 

avion‐­­automobile

Theodore Parsons Hall, ingénieur en structure aéronautique, a conçu en 1939 la voiture volante Hall XCP-1. Il a réussi à faire voler ce prototype en 1940, à l’aéroport Linda Vista de San Diego en Californie. Il a vendu les droits de cette invention à la Southern Aircraft Corporation, entreprise pour laquelle il a par la suite travaillé, ce qui lui a permis de poursuivre le développement de ce produit. Trois prototypes ont été développés, mais le projet commercial a été abandonné par manque de fonds.

Southernaire Roadable flying

1940 : la voiture volante de Jess Dixon

 

avion‐­­automobile

Jess Dixon d’Andalusia en Alabama, États-Unis, a conçu cette voiture volante comme solution aux problèmes de circulation. Ce véhicule monoplace ne pouvait pas se déplacer rapidement en raison de ces petites roues centrales. L’histoire ne nous apprend pas ce qu’il est advenu de cette invention.

 [accordion title= »Références des images » close= »1″]

  • L’image d’entête est un Zero Helicopter et provient de source, aucune restriction d’usage connue;
  • 1917 – Images de l’avion-automobile Curtiss proviennent de source, domaine public et de source, sans restriction d’usage connue.
  • 1921 – Images de l’avion-automobile Tampier provenant du site entrevoisins.org : sans restriction d’usage connue, source;
  • 1925 – Image de l’avion-automobile Skroback provenant du site forum-auto.com : sans restriction d’usage connue, source;
  • 1935 – Image de l’Arrowmobile provenant de Harryzilber : licence CC, source;
  • 1935 – Image de l’Autogyro du domaine public : source;
  • 1939 – Image du Southernaire Roadable n’a pas de restriction d’usage connue, source;
  • 1940 – Image de la Jess Dixon’s flying automobile du domaine public, source.

[/accordion]