ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Sollum recrée la lumière du soleil - Par : Gabriel Dupras, François R.-Moisan, Louis Brun,

Sollum recrée la lumière du soleil


Gabriel Dupras
Gabriel Dupras has a Bachelor’s Degree in Electrical Engineering from ÉTS. As part of his Master’s Degree, he is studying the longevity of LEDs and the factors that could help prolong it. He is Vice-President of Sollum technologies.
Programme : Génie électrique 

Louis Brun
Louis Brun est un entrepreneur expérimenté qui a déjà démarré 3 entreprises. Il a une expérience unique en démarrage d’entreprises et en capital-risque et une vaste expérience internationale, intégrant des stratégies solides de marketing.

Note de l’éditeur

L’an dernier, nous vous présentions Sollum Technologies, une entreprise fondée par deux étudiants à la maîtrise de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Depuis cet article, cette jeune entreprise a pris un virage important. Les développements en cours visent principalement le domaine agroalimentaire.

Le 29 mars 2017, Sollum Technologie s’est méritée le prix « Entreprise la plus prometteuse de l’École de technologie supérieure » lors du Gala Reconnaissance ÉTS.

Sollum lors du Gala Reconnaissance 2017 de l'ÉTS

 


Un éclairage optimal pour la culture en serre

Certaines études ont démontré que le type d’éclairage utilisé influençait la croissance des végétaux cultivés en serre, notamment les DEL rouges et bleues qui favoriseraient la photosynthèse [1], [2].  D’autres études ont montré que lorsque l’on simulait un lever et un coucher de soleil, les plantes sortaient de leur état de dormance plus fortes et plus productives [3]. En imitant la lumière du soleil, Sollum veut aller plus loin et donner aux plantes ce qu’elles ont toujours eu depuis le début des temps. Le côté novateur de sa technologie est de fournir l’éclairage optimal à chaque type de plantes, selon son stade de croissance. Le système qu’elle développe vise donc à commander l’éclairage dont la plante bénéficierait s’il elle poussait à l’extérieur : levers et couchers de soleil, nombre d’heures d’ensoleillement, spectre de lumière précis. Sollum vise donc à développer la « recette » d’éclairage parfaite pour chaque plante, et ce, tout au long de sa croissance.

Les végétaux poussent mieux à la lumière du jour

 

Test en cours

Sollum s’est trouvé un partenaire agronome avec qui elle effectue des tests à petite échelle sur différents types de végétaux (jalapeno, ciboulette, laitue frisée, romarin, basilic…) Tous ces plants démontrent une croissance accélérée, pouvant aller jusqu’à 35 %, comparée à la croissance obtenue au moyen de néons horticoles ou de DEL blanches. Sollum est en train de planifier des tests à plus grande échelle qui couvriront 2 000 m2, soit un cinquième d’hectare. Ses fondateurs font le pari que la lumière naturelle permettra d’obtenir de meilleurs rendements tout en minimisant les quantités de nutriments et de produits chimiques à ajouter.

Des végétaux plus goûteux et plus verts

Sollum veut optimiser la culture en serre et produire de meilleurs alimentsUn poivron vert serait rouge, jaune ou orange si on l’avait laissé mûrir sur le plant. Malheureusement, comme il parcourt en moyenne 10 000 km avant d’arriver dans une épicerie du Québec, on doit le cueillir avant sa pleine maturité, comme beaucoup d’autres fruits et légumes. En plus de compromettre le goût des aliments, cette pratique contribue aux émissions de CO2 à l’atmosphère, donc au réchauffement de la planète. La culture en serre optimisée permettrait d’obtenir un aliment local de meilleure qualité, à un prix concurrentiel.

 .

 .

Le Soleil à la base de la vie

La lumière du soleil est essentielle aux hommes, aux animaux et aux plantes. La dépression saisonnière chez l’humain, causée par le manque de lumière naturelle durant l’automne et l’hiver, toucherait 18 % de la population [4]. Les animaux d’élevage ne sont pas à l’abri d’une carence de lumière naturelle. Les éleveurs tentent de pallier le problème en éclairant leurs installations au moyen de néons, de DEL ou de lampes au sodium. Cet éclairage augmente le bien-être des animaux et la production. Par exemple, des études ont démontré que les vaches laitières produisaient plus de lait si l’on tentait d’imiter l’éclairage qu’elles auraient à l’extérieur [5]. Toutefois, cet éclairage a un spectre limité, très loin de l’éclairage qui nous vient du Soleil. Dans cette industrie hyper compétitive où un gain de productivité de 1 % peut se chiffrer en millions de dollars, un éclairage de meilleure qualité est réellement une avenue à explorer.

Gabriel Dupras

Profil de l'auteur(e)

Gabriel Dupras has a Bachelor’s Degree in Electrical Engineering from ÉTS. As part of his Master’s Degree, he is studying the longevity of LEDs and the factors that could help prolong it. He is Vice-President of Sollum technologies.

Programme : Génie électrique 

Profil de l'auteur(e)

François R.-Moisan

Profil de l'auteur(e)

Profil de l'auteur(e)

Louis Brun

Profil de l'auteur(e)

Louis Brun est un entrepreneur expérimenté qui a déjà démarré 3 entreprises. Il a une expérience unique en démarrage d’entreprises et en capital-risque et une vaste expérience internationale, intégrant des stratégies solides de marketing.

Profil de l'auteur(e)