ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
La recherche d’informations, une exploration stratégique - Par : Julie Dionne-Lefebvre,

La recherche d’informations, une exploration stratégique


Julie Dionne-Lefebvre
Julie Dionne-Lefebvre Profil de l'auteur(e)
Julie Dionne-Lefebvre est bibliothécaire à l’École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) et titulaire d’une maîtrise en sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle travaille entre autres à la formation des étudiants.

Note de l’éditeur

Cet article fait partie d’une série portant sur la recherche bibliographique. Il fait suite à :

La suite de cette série sera présentée bientôt dans les articles suivants :

  • On ne naît pas expert, on le devient.
  • Le processus de création de l’information.
  • Combien vous coûte réellement l’information?
  • Investiguer pour sa recherche ou l’art de poser des questions.
  • La production des connaissances, une conversation entre chercheurs

C’est quoi la recherche d’informations?

Que ce soit pour avoir une vue d’ensemble d’un sujet, pour développer de nouvelles connaissances ou des solutions à des problématiques, la recherche fait partie intégrante du parcours universitaire. Il importe donc de développer des stratégies de recherche et d’utiliser les outils appropriés afin d’épargner du temps et d’augmentera la qualité de l’information retrouvée.

Je sais que je ne sais pas : entamer une recherche d’informations

Bien que nous ayons tous un bagage de connaissances, celui-ci a des limites. En consultant différentes ressources sur un sujet ou une question, on peut combler le fossé entre ce que nous savons et ce que nous ne savons pas, appelé information gap. Comme futurs ingénieurs, il faut être en mesure d’examiner des problématiques variées afin d’apporter des solutions, basées sur l’information qu’on a trouvée.

Combler ce fossé, c’est déterminer les connaissances qu’il nous manque et trouver l’information pour le surmonter. Par exemple, si l’on doit concevoir une voiture plus légère, il nous faudra obtenir les propriétés des alliages pour fabriquer des pièces légères, les normes de fabrication à respecter ainsi que des rapports sur les projets similaires.

Pour entamer une recherche d’informations, il faut combler l'information gap

Aborder ce fossé sans y tomber

Commencer une recherche est souvent ardue, car on ne sait pas par où commencer. Dans un premier temps, on doit décortiquer notre question de recherche pour en faire ressortir les concepts importants. Par la suite, on doit recenser ce que l’on connaît déjà sur ces concepts et partir de là. S’il s’agit d’un sujet qui nous est relativement inconnu, on doit commencer par consulter des documents d’introduction tels que des articles d’encyclopédie (Techniques de l’ingénieur), des livres généraux ou des dictionnaires (Grand dictionnaire terminologique, Termium Plus). Cette première exploration nous aidera à trouver les mots-clés pertinents pour notre recherche, leurs synonymes et leurs traductions. Le choix des mots-clés est une étape cruciale de la recherche puisque ceux-ci auront une influence importante sur la pertinence des résultats de recherche plus tard.

Planifier sa recherche en maximisant son temps

Imaginons que l’on doit concevoir une souris d’ordinateur ergonomique en utilisant un nouveau plastique. Nous aurons besoin d’information sur les propriétés des matériaux et les recherches récentes sur les méthodes de moulage. Plutôt que de multiplier les essais-erreur sur Google, on peut cibler les documents contenant précisément ces informations dans les outils spécialisés. Ainsi, pour des propriétés de matériaux, on regardera un handbook alors que des articles scientifiques présenteront des recherches sur les techniques de moulage. En effet, certains documents présentent un type d’information précis. En ciblant les bons types de documents, on obtient rapidement l’information pertinente. On retrouve ces divers types de documents contenus dans divers outils de recherche multidisciplinaire, mais également des outils spécialisés à un domaine.

Pourquoi privilégier des outils de recherche spécialisés, alors qu’on finit par trouver sur Google? Parce que ces outils regroupent en un seul endroit divers types de documents sur un ou divers domaines de savoir, ce qui permet d’obtenir un nombre gérable de résultats pertinents, en un seul endroit.

Parmi les outils spécialisés en ingénierie, on retrouve le catalogue de la bibliothèque de l’ÉTS, accessible sur son site, qui est le point d’accès de la collection imprimée et électronique en ingénierie (livres, normes, handbooks, etc.) et d’une partie des articles contenus dans les bases de données auxquelles la bibliothèque est abonnée. Les diverses fonctionnalités du catalogue, permettent, à partir de nos mots-clés, de s’assurer de repérer des contenus axés en ingénierie et sélectionnés par des bibliothécaires spécialisés. Les bases de données spécialisées en ingénierie, auxquelles la bibliothèque est abonnée, recensent des articles de revue scientifique qui rendent compte des avancements scientifiques d’experts, de groupes de recherche ou d’organismes.

Le site de la bibliothèque de l'ÉTS est un bon point de départ pour la recherche d'informations

À quelques fonctionnalités près, la puissance des outils

La majorité des outils de recherche (catalogue, bases de données et moteurs de recherche) permettent l’utilisation d’opérateurs de recherche tels qu’AND, OR, NOT. Cela permet de créer des requêtes de recherche avec nos concepts et d’obtenir uniquement les documents pertinents pour notre sujet. Les outils spécialisés permettent également de lancer la recherche dans certains champs plus précis (titre, auteur, sujets) ainsi que de définir des filtres de recherche (ex. langue, année de publication) qui permettent d’assurer la pertinence des documents et d’obtenir un nombre gérable de résultats. Ces fonctionnalités font donc la différence entre une recherche de 1 000 documents de pertinences variables et une, de 50 documents pertinents qui constituent votre pont informationnel.

* Découvrez comment établir sa stratégie de recherche à travers les tutoriels en ligne d’Infosphère de l’UQAM

Une exploration stratégique et itérative

Il n’y a pas de recettes miracles à la recherche d’informations, mais il y a de bonnes pratiques. Il faut avancer par étapes en approfondissant ses connaissances de manière progressive. On débute en cherchant des documents plus généraux (p. ex. encyclopédies) qui nous aideront ensuite à trouver et à mieux comprendre les documents contenant des informations plus précises (p. ex articles de revue scientifique, rapports, etc.).

Ensuite, il faut comprendre que la recherche est itérative et nécessite fréquemment de changer d’approche en cours de route, que ce soit parce que les documents trouvés ne répondent pas à notre besoin ou que de nouvelles questions sur le sujet surviennent au cours de nos recherches. C’est-à-dire qu’il faut être prêt à ajuster sa recherche en choisissant des mots-clés ou les opérateurs de recherche plus spécifique ou encore être prêt à explorer diverses bases de données. Ainsi, la construction du pont qui comblera son fossé informationnel se fait tout au long de ses recherches documentaires et se constitue de la documentation apportant les éléments de connaissance pour comprendre un sujet ou résoudre une problématique.

Les bibliothécaires de l’ÉTS pourront vous aider à découvrir les outils et vous initier à l’art de l’exploration stratégique en recherche. N’hésitez pas à leur demander de l’aide par messagerie instantanée, téléphone, courriel ou sur rendez-vous, ou encore à assister aux formations visant le développement des compétences de recherches et la découverte d’outils spécialisés.

 

Julie Dionne-Lefebvre

Profil de l'auteur(e)

Julie Dionne-Lefebvre est bibliothécaire à l’École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) et titulaire d’une maîtrise en sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle travaille entre autres à la formation des étudiants.

Profil de l'auteur(e)