ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Rapprocher la recherche fondamentale de l’application - Par : Sylvain G. Cloutier,

Rapprocher la recherche fondamentale de l’application


Sylvain G. Cloutier
Sylvain G. Cloutier Profil de l'auteur(e)
Sylvain G. Cloutier est Directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats et professeur au Département de génie électrique à l’ETS. il est spécialiste des nanotechnologies et des matériaux optoélectroniques.
Programme : Génie électrique 

Note de l’éditeur

Les 24 et 25 novembre 2016 avait lieu le 9e Colloque annuel du Centre québécois des matériaux fonctionnels (CQMF) à l’École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS). Le présent article résume l’allocution d’ouverture livrée par Sylvain Cloutier, Directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats de l’ÉTS.

La quatrième révolution industrielle

En janvier 2016, le Forum économique mondial a annoncé que nos sociétés étaient à l’aube d’une profonde transformation qui allait changer radicalement les paradigmes entourant la création de valeur. En effet, à la suite de plusieurs inventions ayant successivement entraîné des changements importants à la société, nommément la machine à vapeur, l’électricité, la production en série, la microélectronique et de la production automatisée, nous nous dirigeons vers une quatrième révolution industrielle, marquée par l’émergence des cybermachines et de la production intelligente.

Les tendances et les défis associés à cette révolution sont déjà perceptibles et nous montrent qu’elle sera profonde et mondiale. Elle ne se limitera pas au secteur manufacturier, mais touchera également les secteurs de la construction, du transport, des communications, de la médecine, de l’agriculture et du commerce au détail. Il est clair que le forage de données massives, l’internet des objets et la fabrication additive y joueront un rôle de premier plan.

Rapprocher la recherche fondamentale de la recherche appliquée

Les technologies évoluent de plus en plus rapidement. Il a fallu 52 ans pour vendre 100 millions de téléphones, 35 ans pour vendre 100 millions de radios sans fil, 27 ans pour vendre 100 millions de téléviseurs, 16 ans pour vendre 100 millions d’ordinateurs personnels, 18 mois pour obtenir 100 millions d’usagers Facebook et 7 mois pour obtenir 7 millions d’usagers Twitter. Aujourd’hui, les personnes possédant un téléphone cellulaire sont plus nombreuses que celles possédant une brosse à dents.

matériaux

Parallèlement à cela, l’histoire de l’humanité recèle d’exemples démontrant l’importance des matériaux. Les inventeurs de grandes percées technologiques telles que le transistor, le laser et la fibre optique ont pensé à ces innovations des décennies avant qu’elles ne deviennent réalité : les matériaux n’avaient pas encore atteint le degré de pureté nécessaire. Toutefois, dans tous ces cas, le prix Nobel découlant de ces percées technologiques a été attribué non à ceux qui en avaient eu l’idée, mais bien à ceux qui les ont réalisées.

Il faut donc cesser de séparer la recherche fondamentale de la recherche appliquée puisque les grands gagnants dans la nouvelle économie seront ceux qui auront su passer rapidement à l’application. Pour ce faire, il faudra développer un écosystème de recherche où les grands secteurs apportent leur contribution conjointement, de façon synergique. Il faut décloisonner la recherche et accélérer le cycle de l’innovation tant du point de vue technologique que social.

Les matériaux de pointe, au cœur du changement

Les chercheurs du CQMF travaillent actuellement sur plusieurs projets qui auront une incidence importante à long terme sur la société québécoise : des panneaux solaires abordables, des bétons légers qui résistent au climat québécois, des isolants performants, des matériaux biosynthétiques, des thermoplastiques renforcés pour alléger les véhicules et réduire les gaz à effet de serre, et bien d’autres encore.

Pour plus d’information sur les axes de recherches du CQMF, consulter les articles suivants :

cqmf1Nanoscience et nanotechnologie

 

 

 

cqmf2
Des matériaux de plus en plus intelligents!

 

 

 

cqmf3

Enjeux et défis des biointerfaces

 

 

 

cqmf4Les biomatériaux en science et technologie biomédicales

 

 

 

cqmf5Les thèmes de recherche stratégiques en énergie

 

 

 

cqmf6La recherche pour l’environnement et le développement durable

 

 

 

cqmf7Où en est la recherche sur les polymères?

 

 

 

Sylvain G. Cloutier

Profil de l'auteur(e)

Sylvain G. Cloutier est Directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats et professeur au Département de génie électrique à l’ETS. il est spécialiste des nanotechnologies et des matériaux optoélectroniques.

Programme : Génie électrique 

Chaire de recherche : Chaire de recherche du Canada sur les matériaux et composants optoélectroniques hybrides 

Profil de l'auteur(e)