ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
ISO/IEC 29110 : normes en ingénierie de systèmes pour les très petits organismes - Par : Claude Laporte, Rory V. O'Connor, Ronald Houde, Joseph Marvin,

ISO/IEC 29110 : normes en ingénierie de systèmes pour les très petits organismes


Claude Laporte
Claude Y. Laporte était professeur de génie logiciel à l’ÉTS avant de prendre sa retraite. Il est l’éditeur du groupe de travail pour l’élaboration des normes ISO/IEC 29110 qui porte sur l’ingénierie de systèmes et l’ingénierie de logiciels.

En 2011, l’Organisation internationale de normalisation (ISO) a approuvé une nouvelle norme en génie logiciel (ISO/IEC 29110) pour les très petits organismes (TPO) qui conçoivent des logiciels. En 2014, un guide d’ingénierie et de gestion pour l’ingénierie de systèmes a été publié par l’ISO. Ce nouveau guide est basé sur la norme ISO/IEC/IEEE 15288. L’ingénierie de systèmes est une approche interdisciplinaire qui oriente toutes les actions requises (techniques et de gestion) pour apporter une solution aux besoins, aux attentes et aux contraintes des parties prenantes ainsi que pour offrir le soutien nécessaire tout au long du cycle de vie de cette solution [1]. Un système est principalement un ensemble de composants matériels et souvent, de composants logiciels. Par exemple, un récent véhicule utilitaire sport haut de gamme est équipé de 170 processeurs comportant plus de 100 millions de lignes de code. Le présent article présente les nouvelles normes portant sur l’ingénierie des systèmes, ISO/IEC 29110, qui ont été créées spécifiquement pour les TPO.

Introduction

L’industrie reconnaît l’importance, pour la fourniture de produits et de services de qualité, des très petits organismes (TPO), c’est-à-dire les entreprises, les organisations, les services ou les projets comptant jusqu’à 25 personnes. La très grande majorité des entreprises dans le monde sont des TPO. Par exemple, en Europe, plus de 92 % des entreprises sont composées de moins de neuf employés, comme montré au tableau no 1.

Tableau no 1 : Taille des entreprises en Europe [2].

tableau 1fr

Les TPO présentent des caractéristiques distinctes qui influencent leur style de gestion; leurs processus de gestion s’effectuent de manière moins formelle et comportent moins de documentation que dans les petites et les moyennes entreprises (PME) [3]. De plus, les petites et les très petites entreprises reconnaissent n’adopter que peu de normes parce qu’elles croient que ces dernières ont été développées essentiellement par et pour les grandes entreprises de logiciels et de systèmes et non pour elles [4]. La nouvelle norme ISO/IEC 29110 intitulée Profils de cycle de vie pour très petits organismes vise à répondre aux besoins spécifiques des TPO [5]. L’objectif global de cette nouvelle norme d’ingénierie des systèmes est d’aider et d’encourager les très petits organismes à implanter, à évaluer et à améliorer leurs processus d’ingénierie de systèmes. L’approche préconisée par le groupe de travail de l’ISO chargé d’élaborer la norme ISO/IEC 29110 a été de la concevoir à partir des normes internationales existantes, telles que la norme ISO/IEC/IEEE 15288, qui concerne le cycle de vie de l’ingénierie de systèmes, et la norme ISO/IEC/IEEE 15289, la documentation.

Normes internationales pour les TPO

A. Création

Comme il existait déjà une norme portant sur les processus du cycle de vie des systèmes, ISO/IEC/IEEE 15288 [7], WG24, le groupe de travail ISO/IEC JTC1 SC71 mandaté pour créer un nouvel ensemble de normes pour les TPO, a utilisé le concept de profils normalisés (PN). D’un point de vue pratique, un profil est une sorte de matrice qui identifie les processus des normes utilisées pour développer l’ISO/CEI 29110. L’approche globale suivie par le WG24 est constituée des étapes suivantes :
  • Création d’un groupe de profils pour les TPO qui n’œuvrent pas dans le développement de systèmes critiques;
  • Sélection du sous-ensemble de processus de l’ISO/IEC/IEEE 15288 pouvant s’appliquant aux TPO employant jusqu’à 25 personnes;
  • Création d’un groupe de profils pour l’ingénierie de systèmes pouvant correspondant aux profils pour l’ingénierie de logiciels existant dans la norme ISO/IEC 29110;
  • Sélection des documents à produire lors d’un projet réalisé selon la norme ISO/IEC/IEEE 15289 [8];
  • Création de lignes directrices, de listes de contrôle (checklist), de gabarits et d’exemples pour faciliter l’implantation du guide d’ingénierie et de gestion pour l’ingénierie de systèmes.

B. Groupe de profils génériques

Le groupe de profils génériques est en ensemble de quatre profils (d’entrée, basique, intermédiaire et avancé) et s’applique aux TPO qui ne développent pas de systèmes critiques. Les TPO visés par le profil d’entrée sont ceux qui œuvrent sur des projets de petite taille (par exemple, un projet nécessitant au plus un travail de six mois-personnes) ou ceux qui sont en démarrage. Le profil basique décrit les pratiques entourant le développement d’un système/sous-système par une seule équipe de projet. Le profil intermédiaire cible les TPO qui emploient plus d’une équipe pour réaliser plus d’un projet à la fois. Le profil avancé vise les TPO désirant favoriser la croissance et la compétitivité de leur entreprise.

La clientèle visée par les normes et les rapports techniques de l’ISO/IEC 29110 est décrite au tableau no 2. L’ensemble des documents listés au tableau no 2 et associés au profil basique pour l’ingénierie de logiciels a été publié en 2011 [9-13]. Le profil basique pour l’ingénierie de systèmes a été publié en août 2014. Le profil d’entrée pour l’ingénierie des systèmes devrait être publié au début de 2015.

À la demande du groupe de travail WG24, tous les rapports techniques de la norme ISO/IEC 29110 sont offerts gratuitement par l’ISO. Le guide d’ingénierie et de gestion pour l’ingénierie de systèmes sera disponible en français en 2015.

Tableau no 2 : clientèle cible de l’ISO/IEC 29110 (adapté de l’ISO 2014a)

tableau 2 fr

C. Le profil basique pour l’ingénierie des systèmes

Comme illustré à la figure no 2, le profil basique pour l’ingénierie de systèmes se compose de deux processus : un processus de gestion de projet et un processus de définition et de réalisation. Comme défini dans l’ISO/IEC 29110, l’objectif du processus de gestion est d’établir et de mener à bien, de façon systématique, les tâches du projet, afin d’atteindre les objectifs en ce q