ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS
Enseigner la norme ISO/CEI 29110 aux étudiants en technique informatique - Par : Claude Laporte, Stéphane Lévesque, Paul-Olivier Trudeau,

Enseigner la norme ISO/CEI 29110 aux étudiants en technique informatique


Claude Laporte
Claude Y. Laporte était professeur de génie logiciel à l’ÉTS avant de prendre sa retraite. Il est l’éditeur du groupe de travail pour l’élaboration des normes ISO/IEC 29110 qui porte sur l’ingénierie de systèmes et l’ingénierie de logiciels.

RPI geolog

geolog logoLa nouvelle norme ISO/CEI 29110, développée spécifiquement pour les très petits organismes (TPO) de 25 personnes ou moins et les très petits projets de développement de logiciels, est déjà utilisée au premier et au second cycle universitaires dans quelques pays. Le projet relaté dans le présent article a permis d’enseigner les pratiques de gestion et d’ingénierie logicielle dans deux cours de génie logiciel destinés à des techniciens en informatique. Ce RPI présente le matériel pédagogique développé pour un collège technique du Québec, le Collège Bois-de-Boulogne et les résultats de cette expérience.

 Enjeux et objectifs du projet

Au Québec, comment faire pour augmenter l’intérêt envers la norme ISO/CEI 29110? Il faut montrer que la norme offre un avantage intéressant pour les TPO du Québec et que son utilisation amène une valeur ajoutée pour les groupes qui l’utilisent.

Plusieurs pays et régions dans le monde déploient la norme ISO/CEI 29110. Il se passe toutefois peu de choses à cet égard au Québec et ce, en dépit du fait que plusieurs Québécois ont des rôles de leader dans le développement de cette norme, comme le professeur Claude Y. Laporte de l’ÉTS, éditeur du projet de normalisation de l’ISO/CEI 29110 et instigateur du réseau qui vise à en accélérer la diffusion et l’utilisation. Le Québec pourrait perdre un avantage concurrentiel à moyen et long terme face aux régions du monde qui ont déjà implantées la norme dans leurs entreprises et dans leurs programmes de formation comme le montre la figure ci-dessous. L’ISO/CEI 29110 est utilisée, entre autres, dans le cadre des travaux pratiques et des projets de cours d’assurance qualité des programmes de génie logiciel (LOG330, MGL805) de l’ÉTS et de l‘UQAM (MGL7560). Plus d’une douzaine d’étudiants de la maîtrise de l’ÉTS ont fait leur projet avec cette nouvelle norme. Déjà, plusieurs pays tels que le Brésil, le Japon, le Pérou et l’Uruguay, ont adopté cette norme à titre de norme nationale.

Figure 1. Pays qui utilisent l’ISO/CEI 29110 dans leurs programmes d’études

Figure 1. Pays qui utilisent l’ISO/CEI 29110 dans leurs programmes d’études

Le but de ce projet est de permettre aux professeurs et étudiants des collèges techniques d’acquérir les compétences relatives à l’application de la norme ISO/CEI 29110. Les nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être acquis vont leur permettre de généraliser ces compétences dans l’industrie. C’est ce raisonnement qui a conduit au développement de matériel assemblé dans une trousse de neuf gabarits sachant que les TPO représentent près de 80% des entreprises dans le monde du logiciel à Montréal; Près de 50% des entreprises en logiciel de cette région ont dix employés ou moins [1].

Méthodologie : création des gabarits

L’ISO/CEI 29110 a été développée spécifiquement pour les organismes comportant 25 personnes ou moins. Un parcours de quatre étapes a été développé pour guider ces TPO. Pour chacune des étapes, un guide de gestion et d’ingénierie a été développé. Ce guide, tel qu’illustré à la figure 2, est composé de deux processus : un processus de gestion de projet et celui de l’implémentation du logiciel.

Figure 2. Les processus de gestion de projet et d’implémentation de l’ISO/CEI 29110

Figure 2. Les processus de gestion de projet et d’implémentation de l’ISO/CEI 29110

Nous avons convenu de fournir aux professeurs et aux étudiants des outils, comme des gabarits et des listes de vérification. Nous pourrons affirmer que si les étudiants utilisent l’ensemble des outils fournis, ils respecteront le guide de gestion et d’ingénierie de l’ISO/CEI 29110.

Le tableau 1 présente la liste des gabarits qui ont été développés dans le cadre de ce projet ainsi que leur correspondance avec l’ISO/CEI 29110.

Tableau 1 : Correspondance entre la trousse de déploiements du profil basique de la norme et les gabarits de la trousse de déploiement pour l'enseignement collégial

Tableau 1. Correspondance entre la trousse de déploiement du profil basique de la norme et les gabarits de la trousse de déploiement pour l’enseignement collégial

Nous avions aussi convenu que ces gabarits devaient être aussi minimalistes que possible tout en permettant de répondre aux exigences du profil basique de la norme et aux critères d’évaluation des cours de niveau collégial et des standards de l’industrie. L’ensemble des gabarits a été développé selon un processus qui impliquait une validation de Claude Y. Laporte et du professeur du Collège, Stéphane Lévesque, comme le montre la figure suivante.

figure3

Figure 3. Processus de création et de validation des gabarits

Au démarrage de ce projet, il a été convenu de développer une trousse spécifiquement pour le Collège de Bois-de-Boulogne qui serait accessible aux étudiants du niveau collégial. Les documents de cette trousse servent de base pour le développement de la trousse générique qui pourra être utilisée par d’autres cégeps. Cette partie effectue un survol des gabarits développés pour le Collège de Bois-de-Boulogne.

Document de vision

Ce document est basé sur le document de vision de « Rational Unified Process » (RUP) de la société IBM mais simplifié. Les étudiants sont invités à décrire l’opportunité d’affaires et la problématique qu’ils veulent résoudre dans le projet. Une partie importante du document consiste à énoncer les principaux besoins des intervenants et des utilisateurs du système ciblé.

Plan de projet

Pour ce gabarit, les étudiants doivent :

  • Faire une description du projet et ses principaux objectifs
  • Indiquer les rôles et responsabilités des membres de l’équipe
  • Inclure une planification des livrables
  • Fournir un diagramme de Gantt
  • Remplir un tableau des risques
  • Indiquer les outils que nécessite leur projet

Document de spécifications logicielles

Les étudiants doivent faire la liste des exigences fonctionnelles de leur projet.

Document d’architecture et de conception

Les étudiants doivent fournir ici les exigences fonctionnelles et non fonctionnelles de même que les contraintes qu’ils ont enoncées dans leur document de spécifications logicielles. Ils doivent également fournir les diagrammes «Unified Modeling Language » (UML) sur lesquels s’appuient les activités de développement logiciel de leur projet. Finalement, une matrice de traçabilité, incluse à même le gabarit, doit être c