ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE
ET INNOVATION DE L'ÉTS

Simuler Mars au cœur de la serre Arthur Clarke


Talal Abboud
Talal Abboud détient un baccalauréat et une maîtrise en ingénierie du Département de génie électrique de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Il est actuellement concepteur en électronique au centre d'excellence de Kongsberg Automotive.

Matthew Bamsey
Matthew Bamsey est associé de recherche à l'Institute of Space Systems DLR en Allemagne. Il fait aussi partie de l’équipe du projet EDEN ISS. Il a participé à des projets de recherche à l’Université de Floride et de Guelph, et à l’ASC.

Stephen Braham
Polymath Develoment Group de l’Université de Simon Fraser. Il est aussi vice-président du Mars Institute.

Alain Berinstain
Alain Berinstain Profil de l'auteur(e)
Alain Berinstain a passé 17 ans à l’ASC où il a occupé le poste de directeur de l’Exploration planétaire et de l’astronomie spatiale. Depuis 2013, il se consacre à la communication de la science et de la technologie au sein de Psyence.

Robert Ferl
Robert Ferl est professeur à l'Université de Floride et directeur du Interdisciplinary Center for Biotechnology Research (ICBR). Ses intérêts de recherche sont la biologie spatiale, les protéines 14-3-3 et la structure chromatine.

Note de l’éditeur

La culture de plantes est une étape importante pour l’établissement de colonies sur d’autres planètes. En effet, les plantes fournissent une biomasse comestible, consomment le CO2 et produisent de l’O2 et de l’eau potable. La serre Arthur Clarke a été créée dans l’Arctique canadien afin de simuler une serre autonome sur Mars. Nous vous présentons un survol de ses caractéristiques.

Cet article s’inscrit dans le cadre d’une série qui porte sur la recherche et les développements technologiques effectués en vue de la colonisation d’autres planètes.

Introduction

La serre Arthur Clarke Mars Greenhouse (ACMG) est un lieu de recherche abritant un système de soutien de la vie végétale mis sur pied pour étudier et comprendre la production automatisée en serre dans des conditions climatiques extrêmes. Établie en 2002, la serre a depuis été intégrée au Haughton Mars Project (HMP), un projet international de recherche sur le terrain dirigé par le Mars Institute et prenant  part à de nombreuses études portant sur des sujets variés.

Station de recherche du Haughton Mars Project, Serre Arthur Clarke

Station de recherche du Haughton Mars Project

Installé sur l’île Devon, près du cratère Haughton, dans le Haut-Arctique canadien, le HMP trouve dans le lointain désert polaire de cette île inhabitée un environnement terrestre analogue à celui de la planète Mars ou de la Lune. La topographie géologique du lieu et ses aspects biologiques favorisent une recherche distinctive et fournissent un environnement de travail propice à l’émergence de nouvelles connaissances, technologies et méthodologies d’expér